ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
X-Plane sur SSD

Cette page explique comment installer X-Plane en configuration hybride SSD / HD, celle qui nous semble avoir le meilleur rapport efficacité/coût.

Si vous avez la chance de disposer d'un SSD de taille suffisante pour y placer X-Plane en entier (avec vos add-ons), n'hésitez pas : ce sera plus simple et le résultat sera encore meilleur.

Comment procéder :

  1. Installer X-Plane sur le HDD (de toute façon, c'est le lecteur de DVD qui est limitant pour la vitesse d'installation)
  2. Créer sur le SSD un dossier pour X-Plane
  3. Déplacer dans ce dossier (SSD) tous les dossiers de X-Plane (HDD) SAUF les dossiers Global scenery et Custom Scenery (seuls dossiers très volumineux)
  4. Facultatif : renommer le dossier X-Plane du HDD avec un autre nom pour ne pas le mélanger avec celui du SSD (par exemple Scènes X-Plane)
  5. Dans le dossier X-Plane du SSD, créer un lien symbolique nommé Global Scenery qui pointe sur le dossier "Global scenery" du HDD et, pareillement, un lien symbolique "Custom Scenery" qui pointe vers le dossier équivalent du HDD.

Note :  L'inverse : scènes sur SSD et X-Plane sur HD est théoriquement possible, MAIS ...

1) les SSD n'aiment pas être trop remplis de données statiques s'ils subissent aussi des écritures fréquentes . Les fichiers "statiques" occupent des blocs qui ne peuvent pas être ré-alloués. Les écritures successives se font alors cycliquement sur un nombre de blocs "libres" réduit, ce qui entraine leur vieillissement prématuré. Un SSD vieillira d'autant moins vite que le volume libre est plus grand, ce qui lui permet de bien répartir les écritures sur les blocs différents et d'éviter de multiplier les écritures sur quelques blocs seulement, toujours les mêmes.

Le seul cas où un SSD peut être utilisé avec très peu d'espace libre est s'il ne subit que peu d'écritures, qui ne feront pas augmenter trop vite le nombre de cycle de chaque cellule. Par exemple, un SSD qui ne contiendrait que X-Plane (et des documents "stables", rarement modifiés) pourrait être très rempli, surtout si on a pris soin de faire un lien symbolique vers un autre disque pour les seuls éléments qui reçoivent des écritures régulièrement : le dossier "output/preferences" et les 3 fichiers "Cycle Dump.txt", "Data.txt" et "Log.txt". (Note de Pascal : Je n'ai pas tenté de lier ces fichiers et je ne suis pas certain que cela fonctionne, tout dépend de comment X-Plane ouvre le fichier). Mais le SSD devra quand même disposer de suffisamment de place libre pour pouvoir effectuer les mises à jour. ;-)

2) La taille des SSD étant bien inférieure à celle des HD pour un coût bien plus élevé (8 fois plus en 2014 pour la même contenance !), soit on est très riche et on fait du tout SSD, soit on doit faire du compromis... Mais dans tous les cas, pour avoir une bonne longévité, un SSD DOIT conserver une plage vide suffisamment grande pour les écritures ou être très majoritairement en lecture seule, donc ne PAS le bourrer à raz bord avec les scènes, surtout s'il supporte aussi l'OS.

Les avions sont rarement très volumineux comparés aux scènes, mais il est possible de les laisser sur le HDD en cas de place limite sur le SSD et/ou en cas d'utilisation d'un grand nombre installés à poste fixe.
Contrairement aux scènes, les avions peuvent être rangés dans une arborescence personnelle à plusieurs niveaux. Il est possible de mixer : le dossier "Aircrafts" reste sur le SSD (vitesse pour les avions les plus utilisés) mais contient un ou des liens symboliques vers le HDD pour les avions additionnels d'usage moins courant ou plus volumineux.


Accessoirement, le fait de répartir les fichiers à lire (ressources natives x-planes, avions, scènes) sur plusieurs disques permet en théorie des accès concurrents (en même temps) sur chacun des disques, donc des chargements plus rapides ... si X-Plane parallélise correctement les chargement de fichiers (ce qui n'est pas certain du tout).