ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
scenery_packs.ini

Nouveau depuis X-Plane 10.10, un fichier scenery_packs.ini est créé par X-Plane dans le dossier Custom Scenery.

Avant X-Plane 10.10, les scènes contenues dans le dossier Custom Scenery étaient toutes chargées, selon leur ordre alphabétique.

Depuis X-Plane 10.10,, elles sont chargées dans l'ordre de leur mention dans ce fichier scenery_packs.ini. si elles sont actives, c'est à dire si leur nom dans le fichier est précédé de la mention SCENERY_PACK. Le remplacement de cette mention par SCENERY_PACK_DISABLED permet de désactiver le chargement de la scène, même si elle reste dans le dossier.

Comment fonctionne-t-il?

Si le fichier scenery_pack.ini n'existe pas, X-Plane le crée et y place toutes les scènes trouvées dans le dossier Custom scenery dans leur ordre alphabétique.

S'il existe déjà, X-Plane le met à jour à chaque démarrage :

  • Un dossier scène qui n'existe plus est retiré de scenery_pack.ini.
  • Chaque nouvelle scène découverte dans Custom Scenery qui ne figure pas encore dans scenery_pack.ini y est ajoutée en tout début, quel que soit son contenu : "terrain" (tuile photo ou mesh) ou "overlay" (aérodrome, ville).

Un fois le fichier scenery_pack.ini vérifié et éventuellement mis à jour, X-Plane procède au chargement des scènes dans l'ordre de son contenu.

Or dès qu'une scène "terrain" a été chargée, X-Plane ignore toutes les autres scènes qui se trouvent sur la même surface (de 1° x 1°). En conséquence, les scènes de type terrain doivent impérativement être chargées en dernier. Et donc être listées en fin du fichier scenery_pack.ini.

 

Quand on ajoute ou renomme des scènes, si on n'avait pas fait de manipulations dans scenery_pack.ini, le plus simple est de le supprimer. Il sera alors reconstruit avec la liste des scènes dans leur ordre alphabétique, ce qui suffit en général pour régler les problèmes. Sinon il faut intervenir "à la main" et modifier avec un éditeur de texte l'ordre des lignes.

Avantages :

- Pouvoir désactiver des scènes préinstallées, comme par exemple les scènes de Aerosoft, afin de pouvoir utiliser leur équivalent issus d'autres sources sans avoir à supprimer ou déplacer la première et sans qu'elle ne soit réinstallée lors d'une mise à jour.

- Laisser toutes les scènes en vrac dans Gustom Scenery, éventuellement renommées et n'activer que celles réellement utilisées, dans le bon ordre, par ce biais.

Inconvénient :

Lors de modification du contenu du dossier Custom Scenery, ce qui est monnaie courante pour les bricoleurs invétérés, il pose fréquemment problème dès qu'une scène "terrain" est ajoutée ou renommée.

 

Mais si vous ne souhaitez pas qu'il vous gêne, voici une idée de Glah-Salamanthe pour le shunter :

Copiez un fichier image (jpeg) dans le dossier Custom Scenery, puis renommez le en scenery_packs.ini et verrouillez le en écriture seule.
Lorsque X-Plane l'ouvre (conne un fichier texte) son contenu ne ressemble à rien !! Aucun risque qu'il l'utilise pour définir des priorités de chargement.
X-Plane est juste fâché au démarrage : il signale que "Scenery_packs.ini" est verrouillé en écriture et qu'on doit le remettre libre en écriture, chose que l'on doit s'empresser de ne … pas réaliser !!!

Ainsi, Scenery_packs.ini ne pose plus d'autre souci !