ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Optimisation

Les utilisateurs d'X-Plane ont tendance à remarquer que soit le simulateur fonctionne extrêmement rapidement, à 100 images par seconde (fps), soit il est terriblement lent, à 20 fps. À paramètres de rendu identiques, cela est dû presque entièrement aux performances de l'ordinateur.

Un certain nombre de paramètres dans le simulateur peuvent être modifiés afin d'optimiser les performances, mais il est important d'abord de comprendre pourquoi X-Plane fonctionne très bien sur un ordinateur, et moins bien sur un autre.

Chargement et liste d'add-ons

Il ne faut pas confondre dans le log ce qui est "listé" par X-Plane et ce qui est "chargé" !

Avions : X-Plane va lister tous les avions que l'on possède, mais ne charger seulement que ceux sollicités par les situations diverses (décollage planeur avec remorqueur, tanker de ravitaillement en vol,…) ainsi que ceux gérés à l'AI pour avoir de l'animation au sol et dans les airs (pour autant que l'on ait demandé des avions pilotés par l'AI)
Dans cette optique, on peut créer des avions "allégés" spécial AI. Un passage dans Plane Maker pour virer tout l'intérieur et les petits détails : ce sont donc des avions bien moins gourmands qui seront utilisés.
Si on supprime toute gestion par l'AI , ces avions ne seront pas chargés !

Scènes : au démarrage, X-Plane va là aussi lister TOUT le contenu de "Custom Scenery", mais ne charger QUE 6 tuiles et tout leur contenu correspondant .

X-Plane va repérer les six tuiles disposées sous son avion (rectangle de 3 degrés de longitude sur 2 degré de latitude). Il va alors commencer par charger la première tuile ("Fond générique" ou "Zone Photo" ) puis tous les éléments qui figurent complètement ou partiellement sur cette tuile. Complètement s'il s'agit de terrains, partiellement dans le cas de données OSM par exemple qui couvrent toute l'Europe : X-Plane ne va alors lire que la partie correspondant à la tuile en cours de chargement .
La première tuile chargée, il va alors passer à la suivante et charger tous les scénarios correspondant. Dans le cas des données OSM , il va venir relire le même fichier que précédemment , mais pour la partie correspondant à la zone géographique traitée.
… et ainsi de suite jusqu'à sa 6ème tuile !

(Commentaire de Glah_Salamanthe)

Facteurs influençant le rendement de X-Plane

Il peut y avoir une différence de vitesse de plus de 6x entre les configurations des utilisateurs, entre la RAM, la vitesse du bus, la vitesse de la carte vidéo, et bien d'autres choses qui peuvent encore influencer la performance de l'ordinateur. Les trois principaux facteurs sont

  • la quantité de RAM dans le système,
  • la vitesse du CPU
  • la vitesse de la carte graphique
  • la quantité de RAM de la carte vidéo (appelée VRAM).

Une mauvaise performance de l'une des catégories ci-dessus va créer un goulot d'étranglement dans les performances globales du système, ce qui limite la capacité du reste des composants.

Même si la carte vidéo du système dispose de 2 Go (2048 Mo) de mémoire VRAM et si X-Plane est en cours d'exécution sur un écran de résolution (en éliminant tous les problèmes de RAM), si le processeur de l'ordinateur ou sa carte vidéo sont trop lents, la performance d'X-Plane sera mauvaise.

Comment faire cette optimisation ?

La procédure suivante permet à l'utilisateur d'optimiser les performances X-Plane pour son ordinateur, quelle que soit la puissance de l'ordinateur ou des limitations qu'il peut avoir.

Affichage de la vitesse de défilement

Avant de commencer, nous devrons être en mesure de dire à quelle vitesse X-Plane s'exécute sur l'ordinateur. Pour ce faire, lancez X-Plane et :

1. Allez dans le menu Settings/Data Output

2. Cochez la case à l'extrême droite à côté de framerate, comme dans l'image ci-dessus. Cela affichera dans X-Plane le nombre d'images/seconde (freq/sec) dans le coin supérieur gauche de l'écran pendant le vol.

3. Cliquez sur DONE en bas à droite. Vous devriez maintenant voir à quelle vitesse la simulation s'exécute, dans l'affichage Freq /... sec à l'extrême gauche. C'est le nombre d'images par seconde(fps). Par exemple, dans l'image ci-dessous, l'ordinateur fonctionne à environ 79 images par seconde.

Notez que la vitesse de défilement change en fonction de ce qui se passe dans la simulation. Il n'est pas rare pour un ordinateur d'afficher 50 fps sur une piste vide, mais à, disons, 35 fps s'il y a beaucoup de bâtiments, d'autres avions, etc.

A quoi ce nombre correspond-il ?

  • 15 images par seconde à peine suffisant pour que le simulateur fonctionne.
  • 30 à 50 images par seconde est la plage idéale. Des cadences plus élevées indiquent l'ordinateur n'a pas autant de détails que possible. Des études ont montré qu'à partir d'environ 50 images par seconde, les utilisateurs oublient qu'ils sont en simulation et commencent à penser qu'ils sont effectivement en vol.
  • 100 fps est excessivement élevé et indique que le système a beaucoup de capacité à afficher davantage de bâtiments, de nuages, et d'autres objets.

Maintenant, mettez tous les réglages au minimum, tous sans exception. Aucun autre avion que celui que vous pilotez, aucun plugin. Utilisez un avion de base sans le G430. Regardez combien vous obtenez, c'est la valeur maximum de FPS que vous pourrez avoir. Les ajouts la diminueront plus ou moins selon ce qu'ils utilisent comme ressources.

Modification de la visibilité et du rendu des nuages

Si le framerate n'est pas aussi élevé que vous souhaitez, vous pouvez le monter en procédant comme suit :

1 - Descendez dans le menu "Edit Flight" (configurer un vol) et cliquez sur l'image "Weather" (météo), puis "Customize" (personnaliser) comme on le voit ci-dessous.

2 - Dans la fenêtre de personnalisation appelée "Weather settings" (réglages météo), vous pouvez choisir autant de nuages, formes de vent, distances de visibilité ou thermiques que vous le voulez !

3 - Réglez la visibilité (sur le côté droit de l'écran, voir ci-dessus) à environ cinq miles ou plus. Accroître la visibilité prend plus de puissance informatique, parce que l'ordinateur doit calculer ce à quoi le monde ressemble sur une zone beaucoup plus vaste.

Une fois fait, vérifier à nouveau le framerate. Pour l'améliorer encore, continuez à modifier la résolution de texture.

Changer la résolution de la texture pour une meilleure performance

1 - Choisissez le menu "Edit Flight", puis en haut à droite le petit icône des réglages (les 3 curseurs) dans ces icônes :

puis Settings/Graphics/Rendering Options, comme on le voit ci-dessous.

2 - Le curseur de texture quality (ci-dessus) détermine la quantité de mémoire vidéo (VRAM) que l'ordinateur va utiliser. Si votre carte graphique a beaucoup de VRAM, vous pouvez le mettre aussi haut que vous voulez sans perte de framerate, mais dès que la résolution de texture nécessite plus de VRAM que ce qu'a la carte graphique, le framerate du simulateur va s'effondrer.

3 - Pour déterminer la quantité de VRAM qui est utilisée avec les paramètres actuels, regardez juste en dessous du curseur. On y lit : "xxx MB of textures currently loaded" (Traduction : "xxx Mb de textures actuellement chargées"). Par exemple, dans l'image ci-dessus, le chargement des textures utilise 79 MB sont chargées.

Essayez de diminuer texture quality

Note : Après avoir changé la résolution de texture, X-Plane doit être redémarré pour que le changement prenne effet. Nous recommandons de mettre la résolution de texture sur son réglage le plus bas. Ensuite fermez X-Plane, redémarrez-le, et notez le framerate. A partir de là, montez les valeurs de cette résolution de texture jusqu'à ce que le framerate diminue. C'est le moment où l'ensemble des RAM de la carte vidéo est utilisé. Remettez la résolution de texture à un niveau inférieur à celui où la baisse a été notée et redémarrer X-Plane une fois de plus.

Réglage de la résolution de l'écran pour une meilleure performance

Ensuite, regardez en bas  à droite de la même page à Main Monitor/Full Screen Simulator (le simu occupe tout l'écran)/ Resolution, affiché dans l'image ci-dessous.

Une résolution élevée peut utiliser plus de VRAM supplémentaire, mais pas beaucoup. La résolution d'écran est la taille de l'image que X-Plane affiche, en pixel de large par pixel de haut. Un utilisateur peut avoir un grand écran large, cela ne doit être plus difficile pour X-Plane. Un nombre relativement faible de pixels peuvent être affichés sur cet écran en définissant correctement la résolution dans le système d'exploitation.

Dans Windows 7 :

- Faites un clic droit sur le bureau et cliquez sur Résolution de l'écran.

- Cliquez sur la boîte déroulante Résolution et faites glisser le curseur vers la résolution désirée.

Les utilisateurs Mac peuvent faire la même chose de la manière suivante:

- Ouvrez les Préférences Système dans le Dock ou dans le menu Pomme.

- Ouvrez le menu "Affichage" et cliquez sur l'onglet Affichage.

- Sélectionnez la résolution souhaitée dans "Résolutions".

Notez que l'affichage d'un grand écran avec quelques pixels paraitra plus "granuleux" que celui d'un petit écran avec plus de pixels, en supposant que le moniteur est observé à la même distance dans chaque cas. Un affichage plus détaillé (avec une résolution d'écran supérieure) utilise une partie de la puissance de traitement de la carte vidéo, mais pas trop. Dans la plupart des cas, le plus grand obstacle lorsque vous utilisez une résolution plus élevée est le processeur, car il faut calculer le point de vue pour une plus grande zone de plus détaillées.

Jouez un peu avec la résolution d'écran et réglez la résolution comme bon vous semble. De nombreux ordinateurs fonctionnent mieux avec une résolution de 1024x768. Rappelez-vous que X-Plane devra être redémarré pour que les modifications prennent effet.

Optimisation des autres options de rendu

Ce sont les options vraiment critiques : number of world objects (en haut à droite)

Celles-ci ont un impact énorme sur le framerate. Mettez-les à none pour augmenter le framerate, puis redémarrez X-Plane pour que les modifications prennent effet. Vérifiez-le, montez les deux paramètres d'un niveau, et redémarrez le simulateur à chaque fois, pour voir comment se comportent les performances. Le choix de ces options à des niveaux supérieurs sera beaucoup plus agréable, mais aura un impact négatif sur le framerate.

"Reflection detail" à droite est une option de rendu très intéressante. Des valeurs plus élevées se traduiront par un joli reflet sur les objets. Cela augmente le réalisme, mais l'abaissement de ces paramètres améliorera les performances du simulateur.

La plupart des différentes cases, dans la section PERFORMANCE des options de rendu de cette fenêtre, ne diminuent pas le framerate, à l'exception de "use Pixel Shaders for amazing fog and water effects" (mis en évidence dans l'image ci-dessous). Par conséquent, définissez-les comme vous voulez, mais assurez-vous que "use Pixel Shaders" n'est pas cochée pour un framerate plus élevé.

Dans la section Météo

Le nombre de nuages a un impact énorme sur les taux d'images quand il sont "scattered", "broken", ou "overcast", mais ces paramètres devraient déjà avoir été évités lorsque vous essayez d'optimiser le framerate.

Changer le nombre des autres aéronefs

La dernière configuration qui a un réel impact sur le framerate du simulateur est le nombre d'autres avions. On y accède dans le menu "Flight Configuration" dans la case "AI Aircraft" en haut au milieu. Pour plus de précisions, voir cette page.

Le réglage du nombre d'appareils (jusqu'à 20 de plus) devrait être fixé à un (le vôtre) pour une vitesse maximale.

Un réglage de ce nombre plus élevé entraînera X-Plane à utiliser l'intelligence artificielle (AI) pour piloter un certain nombre d'autres aéronefs dans le ciel. Notez qu'il n'y a pas de logique pour déterminer le type d'appareil à placer(par exemple, un ballon à air chaud peut voler à New York).

Une fois que cela est fait, il est temps de voler!