ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Eléments d'une scène

Une scène sur le disque

Une scène correspond à un dossier dans le sous-dossier Custom Scenery d'X-Plane.

Ce dossier comportera au moins un sous dossier Earth nav data et éventuellement un ou plusieurs sous-dossiers avec des coordonnées comme par exemple +40+000.
Il y avoir un certain nombre d'autres sous-dossiers en fonction de la version X-Plane de destination et de l'organisation de l'auteur.

Les éléments d'une scène

Pistes et taxiways

La base d'un aérodrome c'est une piste. Elle est définie dans le fichier apt.dat qui se trouve directement dans le sous-répertoire Earth nav data.

Le fichier apt.dat ne contient pas que les pistes. Y sont aussi inclus les hélipads, les taxiways, les manches à air, la position du point de vue de la tour de contrôle (vue Tour dans X-Plane), les différentes fréquences radio (tour approche, ATIS,...), les positions de départ, les panneaux de piste et taxiways,...

Le fichier apt.dat est un fichier texte qui peut se créer à la main (la documentation du format du fichier est disponible ici : http://data.x-plane.com/designers.html) ou avec des outils.
Aux débuts d'X-Plane, seul World-Maker permettait de le faire. D'autres ont utilisé Taxidraw qui était plus précis pour ce travail. World-Maker n'existe plus depuis X-Plane 8 et Taxidraw ne gère que le format antérieur à 8.50. Depuis l'outil à utiliser est WED (World Editor).

Pour une scène il n'est pas obligatoire de créer un apt.dat spécifique si les éléments par défaut sont déjà corrects.

Si on créé un apt.dat pour une scène, toute la description de l'aérodrome par défaut est remplacée si on utilise le même code OACI.
Si on veut par exemple juste ajouter un taxiway ou une fréquence approche il faudra d'abord recopier (importer dans WED) tout l'aérodrome pour ne pas perdre ce qui existe déjà.

Les objets 3D

Eléments visuels par excellence, les objets 3D donnent du relief à une scène.

Dans cette catégorie on trouve les bâtiments typiques des aérodromes: hangars, tour de contrôle, pompe à essence,...
On peut y ajouter des repères comme par exemple un silo, un château d'eau, un pylône.
D'autres objets peuvent donner un peu de vie comme des avions statiques et des personnages.
Des éléments touristiques peuvent aussi être ajoutés (Tour Eiffel, Mont St Michel,...).

Les fichiers OBJ sont des fichiers texte mais il est quand même plus facile de réaliser les objets avec des outils de 3D tels que Blender, AC3D ou Sketchup. Ces trois là disposent de possibilité de conversion dans le format attendu par X-Plane.

On peut également utiliser des objets déjà faits par d'autres, ceux d'origine de X-Plane ou ceux disponibles dans des bibliothèques d'objets.

Pour placer des objets 3D dans une scène lisible par X-Plane il faut passer par des outils comme Overlay Editor ou WED (depuis sa version 1.1).

Un objet 3D est composé au minimum d'un fichier texte avec l'extension OBJ.
Dans 99% des cas il est accompagné d'un fichier image au format BMP (avant v9), PNG (depuis la v8) ou DDS (depuis la v9) qui sert à texturer l'objet. Parfois il peut y avoir d'autres images qui servent à ajouter un éclairage de nuit ou du relief (Normal Maps). C'est le cas par exemple sur le porte-avions Nimitz livré avec la version 10 (Nimitz.obj + Nimitz.png pour les textures jour + Nimitz_lit.png pour les textures de nuit + Nimitz_nrm.png pour le relief additionnel).

Les polygones au sol

D'autres éléments particuliers