ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Library.txt

Ce texte fait référence au texte anglais ici.

Historique des versions:

24/07/06 : Mise à jour pour X-Plane 8.50
18/05/06 : Projet initial

Les fichiers Library.txt sont des fichiers texte qui figurent directement dans un dossier de scène et disent à X-Plane comment utiliser les objets et autres ressources graphiques dans les autres parties du simulateur de vol. Sans les fichiers Library.txt, le contenu d'un dossier de scène est utilisé pour ses propres fichiers DSF et ENV, mais avec un fichier library.txt, un dossier de scène peut remplacer les modèles et les ouvrages provenant d'autres parties du simulateur.

Introduction

Les fichiers Library travaillent en indiquant des chemins virtuels à des fichiers dans le dossier de scènes. Un chemin d'accès virtuel peut être associé à de multiples ressources graphiques ; dans de nombreux cas, X-Plane choisit au hasard dans une liste pour créer plus de variété de scènes.

Une région est un ensemble d'emplacements de fichiers DSF ou ENV de 1x1 ; les régions sont spécifiées comme une série de rectangles le long des lignes de latitude et de longitude. L'union de ces rectangles forme d'une région.

Les dossiers de scène sont prioritaires par ordre alphabétique dans le dossier Custom Scenery (tous les dossiers personnalisés ont priorité sur le paysage par défaut qui est dans Ressources/Default Scenery). Dans un dossier de scène, tous les objets ont la même priorité, mais les objets qui ne sont pas régionalisés doivent figurer en premier.

Les objets et les façades peuvent utiliser les mêmes chemins virtuels plusieurs fois. X-Plane choisit au hasard parmi les définitions pour en augmenter la variété. Toutefois d'autres ouvrages (le terrain, les plages, les routes, etc) peuvent être multipliés.

Les fichiers Library.txt se composent d'un en-tête de 3 lignes suivi des commandes. La première ligne est A ou I - Ce code indique traditionnellement les fins de ligne, mais est en fait ignoré par X-Plane. La deuxième ligne est le numéro de version du fichier (actuellement 900) et la troisième ligne est "LIBRARY".

A
900
LIBRARY

Les commandes de la bibliothèque sont interprétées du début à la fin du fichier. Cela signifie que :

  • Les régions doivent être définis avant leurs rectangles.
  • Les régions doivent être définies avant d'être utilisées.

Les commandes

EXPORT <virtual path> <real path>

La commande EXPORT ajoute l'objet pointé par <real path> dans la liste d'objets correspondant à <virtual path>

Si les commandes EXPORT multiples sont fournies dans un dossier de scènes pour le même chemin virtuel et que le type de ressource supporte de multiples définitions, X-Plane choisit au hasard parmi toutes les définitions données.

L'utilisation d'une commande EXPORT dans un dossier de scènes inhibe les définitions de <virtual path> à partir d'un dossier de scène de plus faible priorité , EXPORT remplace effectivement les ouvrages.

Vous pouvez utiliser un objet dans votre dossier de scène sans le placer dans une librairie. Si un objet n'est pas dans une librairie, il ne sera pas utilisé par un autre dossier.

EXPORT_RATIO <quantity> <virtual path> <real path>

La commande EXPORT_RATIO est identique à la commande EXPORT, sauf que l'objet est entrelacé avec d'autres objets à un rapport donné. (Le ratio implicite de visites régulières "EXPORT" objets est de 1). Vous pouvez utiliser cette commande pour contrôler le mélange d'objets.

EXPORT_EXTEND <virtual path> <real path>

[Nouveauté 8.20] : la commande EXPORT_EXTEND fonctionne exactement comme la commande EXPORT, sauf qu'elle n'empêche pas le placement des objets à partir de dossiers de priorité inférieure. Ces objets seront mélangés au hasard avec des objets d'autres dossiers. Si un autre dossier de priorité plus élevée utilise ensuite EXPORT, il va bloquer la commande EXPORT_EXTEND. En d'autres termes, EXPORT_EXTEND se confond avec les dossiers de faible priorité, mais le dossier de plus haute priorité a le choix de fusionner ou de remplacer.

REGION_DEFINE <name>

[Nouveauté 8.40] : La commande REGION_DEFINE commence la définition d'une région. Toutes les commandes suivantes REGION_RECT seront ajoutées à cette région. Vous devez définir une région avant de pouvoir l'utiliser.

Attention : le nom des régions sont actuellement mondiales. Pour cette raison, nous vous recommandons d'utiliser un nom de région fondée sur le nom de votre dossier et de votre compagnie, ainsi que la région elle-même.

REGION_RECT <w> <s> <e> <n>

[Nouveauté 8.40] : La commande REGION_RECT ajoute un ensemble de rectangles de DSF à la région en cours de définition. Cette région se finira avec la réunion de tous les rectangles. Les rectangles doivent inclure tous les DSFs ; un DSF partiel ne peut pas être spécifié.

Les frontières sont incluses ; REGION_RECT -118 -117 32 33 comprennent 4 DSF :

+32-118. Dsf, +32-117. Dsf, +33-118. Dsf, +33-117. DSF.

REGION_BITMAP <file name>

[Nouveauté 8.50] : A partir de X-Plane 8.50, vous pouvez classer le fichier 360x180 PNG gris contenant des pixels noirs et blancs. Les pixels noirs seront considérés hors de la région et les blancs dans la région. Cela remplace tous les rectangles préalablement définis pour cette région et doit généralement être utilisé seul. La partie inférieure gauche du bitmap représente le pôle sud et la ligne de date internationale ; le haut droit représente le pôle nord et la ligne de date internationale

REGION <name>

[Nouveauté 8.40] : La commande REGION limite l'action des commandes EXPORT et EXPORT_EXTEND à la région nommée. Avant la première commande REGION, les objets sont exportés dans le monde entier. REGION limite les objets placés dans les DSFs, mais pas les objets placés par X-Plane.

EXPORT_BACKUP <virtual path> <real path>

[Nouveauté 8.60] : La commande EXPORT_BACKUP mappe un fichier à la librairie tout comme la commande EXPORT, excepté que ce fichier particulier est traité avec la priorité la plus faible lors de la recherche d'ouvrages pour un chemin virtuel donné.

Cette commande a pour but de permettre à un dossier de scène de fournir un minimum d'ouvrages pour son DSF en utilisant les ouvrages d'un autre dossier, même si cet autre dossier d'autres n'a pas une priorité plus élevée. En d'autres termes, cela mappe le fichier d'une œuvre de dernier recours.