ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Configuration du joystick et autres périphériques

Configuration des fonctions des volant (yoke) / joystick :

Lors du premier lancement, si vous utilisez un matériel de contrôle de vol, le programme peut les configurer rapidement et automatiquement. Dans la zone Joystick non calibré ou Yoke qui s'affiche, cliquez sur le bouton Ouvrir Calibration du joystick, puis poursuivez les étapes ci-dessous.

Notez qu'une souris peut être utilisée pour voler si ni un volant ni un joystick ne sont disponibles, bien qu'il soit (bien sûr) irréaliste et encombrant. Si la souris est utilisée, passez à la section «Configuration d'un vol» ci-dessous.

1 – Calibration :

Cliquez sur le bouton Calibrer ou Calibrer maintenant (si nécessaire).

Fenêtre d'étalonnage d'un nouveau support

Pour commencer, déplacez les contrôles du joystick autour pour voir comment les axes sont mappés dans X-Plane. Lorsque cela est fait, une des barres rouges sera déplacée vigoureusement pour chaque entrée actionnée. (Notez que si vous utilisez une roue de trim, vous devrez peut-être rouler la roue en continu pour voir à quel axe il est mappé.) Quand le joystick est déplacé à gauche et à droite, une seule barre se déplace. Quand il est poussé en arrière et en avant, ce sera une barre différente.

Déplacez votre joystick au maximum du mouvement pour chaque axe, et chaque curseur au maximum. Déplacez votre joystick ou votre volant vers l'avant et vers l'arrière pour le tangage. Déplacez votre joystick / volant vers la gauche et vers la droite pour le roulis et tournez votre joystick (le cas échéant) pour le lacet. Si vous ne possédez pas d'axe de lacet ou si vous ne l'avez pas, X-Plane tentera de le stabiliser pour vous. Une fois que toutes les barres rouges sont devenues bleues, cliquez sur le bouton Suivant. Vous pouvez contourner des axes qui ne sont pas entièrement reconnus en utilisant le bouton "Ignorer".

Lâchez les commandes et appuyez sur le bouton Suivant pour commencer le centrage des commandes et le réglage de la zone nulle. Lorsque la minuterie est en hausse, appuyez sur le bouton Terminer pour revenir à l'écran du joystick et compléter le joystick.

Cliquez sur Terminer pour quitter l'écran de calibrage pour revenir à l'écran de la manette principale.

Si aucun axe n'a été reconnu automatiquement ou n'a pas été catégorisé de manière incorrecte, dans le premier écran d'étalonnage, vous pouvez les définir dans la colonne de droite de l'écran des réglages du joystick. Il suffit d'utiliser le menu déroulant pour sélectionner le type d'axe approprié.

2 – Attribution des axes

Affectez des fonctions aux boutons de la manette de commande, comme la pédale de frein (si vous n'utilisez pas de palonniers) en cliquant sur le bouton Modifier. Notez que pour beaucoup des commandes de vol les plus populaires, vous pourrez vous référer à l'image marquée sur la gauche si vous n'êtes pas certain du bouton qui est affecté.

Ne cliquez pas sur la case "Inverser l'axe" sauf si, en vol, le contrôle de l'avion fonctionne en arrière.
 Recherchez la commande que vous souhaitez attribuer, par exemple "Basculer les freins, avec effort régulier", en parcourant ou en parcourant la liste. Cliquez ensuite sur Appliquer.
Une fois que vous avez terminé d'assigner des fonctions aux boutons, fermez l'écran du joystick en appuyant sur le bouton Terminé.

Si à tout moment vous devez revenir à l'écran du joystick, vous pouvez y accéder en cliquant sur l'icône des paramètres dans le coin supérieur droit de l'écran et en allant à la section Joystick.
Remarque: Toute barre restante (le cas échéant) qui n'est pas activement contrôlée par votre matériel doit être réglée sur none. Lorsque cela est défini, X-Plane n'utilise pas l'axe.

3 – Attribution de fonctions aux boutons

Chacun des boutons et boutons du joystick peut être affecté à une fonction dans X-Plane (par exemple, faire basculer les freins ou le train d'atterrissage) dans la colonne de droite de l'écran des réglages du joystick.

Vous pouvez indiquer le bouton assigné par le mappage dans l'image de gauche. Cliquez sur un numéro pour mettre en surbrillance la ligne dans la liste à droite de l'écran. Vous pouvez également appuyer sur le bouton du joystick et voir quel numéro dans la liste s'allume.

Attribuez une fonction à un commutateur de chapeau en sélectionnant dans le menu déroulant. Affectez une fonction à un bouton ou à un commutateur à deux sens en cliquant sur le bouton Modifier et en parcourant la liste des commandes, ou en tapant un terme clé dans la barre de recherche, comme dans la Figure 4.5 ci-dessous.

Répétez ce processus pour autant de boutons et de commutateurs que les fonctions assignées dont vous avez besoin. Fermez la fenêtre Joystick et les paramètres seront enregistrés.

4 – Contrôle de la sensibilité du joystick et de la stabilité de l'aéronef

Pour modifier la sensibilité du joystick, appuyez sur le bouton Réponse au contrôle en bas de l'écran des réglages du joystick. Les trois curseurs de cette fenêtre contrôlent les courbes de réponse pour les axes de tangage, de roulis et de lacet du joystick.

Si ces curseurs sont réglés complètement à gauche, la réponse de l'avion à l'entrée de cet axe sera complètement linéaire. Cela signifie qu'une déviation de 50% du joystick dévie les commandes de vol de l'avion 50% de leur déplacement.

Lorsque ces curseurs sont déplacés vers la droite, la réponse devient incurvée. Dans ce cas, une déviation du joystick du centre vers sa mi-course ne peut que dévier les commandes de l'avion de 10%. Cela atténuera les mouvements d'aéronef et désensibilisera les commandes de l'utilisateur. Gardez cependant à l'esprit que, dans ce cas, les 90% restants de la déviation de la surface de contrôle doivent avoir lieu dans les 50% derniers mouvements du joystick. Ainsi, les contrôles seront amortis pendant la première moitié environ de leur voyage et deviennent alors hyper-sensibles pour le reste de leur lancer. Cela donne à l'utilisateur beaucoup de contrôle précis près du centre de l'enveloppe de contrôle de vol pour maintenir l'altitude et de rouler avec précision, mais permet toujours une autorité de contrôle à l'extrême.

Essayez de voler avec les curseurs dans différentes positions différentes pour voir quel paramètre fonctionne le mieux.

Pour modifier la stabilité de l'avion, appuyez sur le bouton Augmentation de la stabilité. Ces curseurs contrôlent l'augmentation de la stabilité de X-Plane en amortissant les forces prédites agissant sur les surfaces de vol de l'avion. Si ces curseurs sont tous vers la gauche, il n'y a pas d'augmentation de stabilité de l'avion. Comme les curseurs sont déplacés vers la droite, X-Plane ajoutera automatiquement une certaine augmentation de stabilité à l'avion, ajoutant une entrée d'ascenseur pour niveler le nez, une entrée d'aileron pour minimiser le taux de roulis et une entrée de gouvernail pour contrer les taux de lacet . En d'autres termes, le simulateur va essayer de rendre l'avion plus facile à voler en ajoutant des entrées de contrôle pour l'utilisateur. L'inconvénient, bien sûr, est que X-Plane ajoute stabilité, l'avion devient moins sensible (et moins réaliste).

Comment se promener dans l'avion :

Dans la configuration "Joystick et Equipements" de X-Plane, affectez une touche clavier à la fonction "general/backward_fast" et une autre à la fonction "general/forward_fast"

Pour se promener dans un avion, orientez à la souris la direction dans laquelle on regarde et avec les deux touches précédemment programmées, déplacez-vous en avant ou en arrière. Cela permet de se déplacer partout dans l'avion et même en dehors avec la plupart.