ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Plane-Maker V10

Nouvelles fonctions Plane-Maker 10 :

Nouvel affichage des animations et des structure

- les ailes sont flexibles suivant la déviation maximum de l'aile dans Plane-Maker et la proportion du poids total de l'avion situé dans les ailes.

- En vol (et pendant les atterrissages durs) la flexion de l'aile est précise et basée sur les G subits au niveau des ailes. Tout cela est intégré directement dans les modèles par défaut.

- Nous avons maintenant des effets de condensation basés sur la charge alaire, la portance, la température et l'humidité selon les estimations de l'altitude des nuages. Cela devrait générer un affichage assez réaliste (analytique, et non pas empirique ou truqué), à l'endroit et au moment exact où le phénomène se produit.

- Il y a une mise à jour du modèle atmosphérique standard (de -15000 à 600000 pieds) plus affiné: il en résulte une plus grande précision dans tous les modèles de vol avec plus de détails, plus de précision, jusqu'à des altitudes plus élevées.

- Il y a aussi une gestion effective (donc plus précise) de la portance lors des phases de translation en hélicoptère.

- La dynamique de vol est plus précise (basée sur le balayage de l'aile).

- Il y a moins de turbulences derrière les autres avions, ce qui est plus réaliste pour la simulation des opérations de ravitaillement aérien.

- Il y a une transition plus douce entre les modèles de vol subsoniques et supersoniques : les zones d'air autour des ailes passent en supersonique comme dans la réalité.

Nouveau modèle de moteur Jet

Dans Plane-Maker: menu "Engine specs" / onglet "Jet".

Gérez visuellement les ratios de poussée suivant l'altitude et le nombre de Mach.

Ces courbes sont ce que vous obtiendrez dans le simulateur. Elles sont très soigneusement inspirées de véritables moteurs. Le modèle de moteur à réaction de X-Plane devrait être nettement plus proche de la réalité parce-qu'il suit ces courbes, ces bypass, l'altitude et le nombre de Mach.

De plus, X-Plane va corriger ces courbes suivant la densité de l'air, la température et la pression barométrique.

C'est le modèle de moteur que Austin Meyer a utilisé pour affiner et tester son X-1 Cavallo (mono-moteur léger à réaction).

 

Nouveau modèle de trim

Les compensateurs d'aileron, de profondeur, et de direction sont désormais mis en place de manière plus intuitive et simple dans Plane-Maker.

Entrez un nombre de degrés de déviation (au lieu d'un ratio) pour "stabilizers", "stabilators", et "elevators". Ils peuvent être appliqués à toutes surfaces (y compris les stabilisateurs de vol utilisés sur les avions de ligne).

Important ! Pour les conversions d'avions : vérifiez tous vos paramètres de contrôle et de trim dans Plane-Maker, pour voir si tous les chiffres sont corrects car ils sont importés automatiquement à partir de l'ancien format.

Nouveau modèle de starter

Dans Plane-Maker, menu : Standard/Systems/General 2, vous avez maintenant des cases à cocher en bas à droite pour configurer ce que le démarreur doit faire.

Nouveau modèle d'embrayage

Les embrayages disponibles par moteur et par hélice ont plus de commutateurs hors ligne. Futile ou utile dans certaines applications

Nouveau modèle de pression hydraulique

La pression hydraulique a désormais tendance à aller en butée ?? grâce à des régulateurs pour empêcher des changements instantanés. Cela devrait permettre à la pression de descendre lentement en cas de moteur à l'arrêt, comme dans la réalité. Alors associez aux pompes hydrauliques à moteur ou rotor, aux 8 d'entre elles si nécessaire, l'alimentation du système A ou B, ou les deux. Ensuite, dans le menu buttons/engines, assignez des boutons pour allumer et éteindre ces pompes et pressuriser le système (ou pas, le ciel nous en préserve).

Nouveau modèle de système électrique

La sortie du générateur doit maintenant être beaucoup plus lisse et régulière.

Les systèmes EFIS primaires sont désormais être alimentés par n'importe quel bus électrique, si l'avionique est allumée ou non. Ceci est cohérent avec les avioniques modernes.

Le train d'atterrissage ne consomme du courant que pendant le processus, comme dans la réalité.

Vous pouvez entrer l'ampérage de chaque système à des valeurs de 1/10 à 999 ampères, éventail beaucoup plus large et plus précis qu'avant.

Améliorations du modèle du système hydraulique

Il y a 4 pompes hydrauliques motorisées, chacune pouvant individuellement avoir une panne. Il y a des pompes hydrauliques électriques et pour la ram-air-turbine, chacune avec leurs propres pressions. Maintenant, il y a un ampérage de la pompe hydraulique électrique que vous pouvez spécifier avec tous les ampérages des autres systèmes. Toutes les pompes sont pressurisées avec des systèmes hydrauliques, et tous les contrôles en vol de l'entraînement hydraulique et accessoires hors du système de haute pression ???

Dynamique plus réaliste

- Pour les vrilles, simulant le couple inertiel qui rend l'avion plus apte à rentrer dans la redoutable vrille plate.

- Amélioration dynamique du balayage de l'hélice. Cela donne une précision améliorée sur le balayage de la pointe de l'hélice. (L'amélioration est très discrète, car l'erreur dans la version 9 était très faible pour une hélice bien conçue).

- Amélioration du modèle de l'aquaplanning, en appliquant ses effets seulement pour des zones localisées d'eau stagnante, lorsque la piste est humide et basse et les précipitations réglées presque au maximum.

Nouvelles fonctionnalités pour la conception d'avions

Nouveau calculateur "Weight and balance"

Entrez l'emplacement du carburant, des passagers, du fret, etc, et Plane-Maker tracera le poids et le centre de gravité, qui vont en résulter.
Cela vous permet de voir où le carburant, les passagers et le fret devraient aller, et quel éventail CG, vous devez entrer dans la grande section CG !

Dans X-Plane, il y a de nouvelles données de sortie : stats de voyage. Elle liste en une seule sortie les miles par gallon, l'autonomie, la vitesse et l'endurance pour évaluer rapidement la conception de l'avion. Pour l'utiliser, chargez-le avec le carburant et la charge utile que vous voulez tester. Décollez et montez jusqu'à l'altitude de croisière, puis faites une croisière.
X-Plane calculera le carburant utilisé et la distance parcourue à la montée jusqu'à l'altitude de croisière, et la vitesse, le kilométrage et la puissance que vous avez trouvé pour le moment. Puis il l'utilisera pour prédire l'autonomie et l'endurance de l'avion, basé sur l'ascension que vous venez de faire, en extrapolant les condition de croisière nécessaires pour vider les réservoirs.

Nouveau contrôle du train d'atterrissage

Chaque train peut être configuré avec ses propres angles de braquage, angles d'étriers et la présence ou non de freins.
Cela vous permet de configurer les angles d'étriers du 757, l'assistance de direction du 747 et A-380, et d'autres configurations intéressantes avec une bonne précision.

Les lumières stroboscopiques

Nouvelle case à cocher : dans Viewpoint Screen, cela vous permet de spécifier les strobes et les feux de nav.

Bouncers View

Nouvel élément dans le menu spécial : cette option vous permet de voir les petites lignes dessinant les forces animant un "bouncer" quand il rebondit en vol.
Les "bouncer" se mettent en place dans la fenêtre SYSTEM de Plane-Maker pour commander des datarefs qui peuvent ensuite être reliés à divers objets personnalisés dans la cabine.

Ils peuvent être accrochés à n'importe quel objet devant "flotter" dans la cabine ou rebondir suivant les vibrations de l'hélice et les turbulences (utile pour simuler un pendentif, un trousseau de clés ou tout objet simplement posé dans l'appareil comme un livre par exemple).

Nouveau son : cloche d'incendie

Elle se met en marche quand un moteur prend feu. C'est utile et facile à personnaliser: Il est dans le dossier sounds/alerts.

Armes

Vous pouvez aussi faire apparaitre l'arme comme n'importe quel objet que vous voulez plutôt que la géométrie standard de l'arme. Il suffit de choisir l'objet (qui doit se trouver dans le même dossier que l'arme elle-même) dans la fenêtre Édition d'armes de Plane-Maker.

Autres Améliorations

- La vitesse indiquée pour le vol supersonique devrait maintenant être plus précise.

- Les alarmes d'incendie moteur sont disponibles pour chacun des 8 moteurs (et pas seulement «gauche» et «droit»).

- Si les volets sont électriques et dépendent du système électrique, ils ont un courant spécifié dans le menu de bus dans la fenêtre Standard/Systems de Plane-Maker.
- Si les volets sont hydrauliques et ont besoin d'une source hydraulique, c'est à configurer dans la fenêtre Standard/Systems de Plane-Maker.
- Si ce n'est pas le cas, alors si ils sont manuels, ils se déplaceront à la main (indépendamment d'un statut électrique ou hydraulique).

- La fenêtre de pannes devraient mieux gérer les systèmes si vous n'avez pas configuré de panne (par exemple, vous ne devriez pas voir la panne de "rétraction du train d'atterrissage" sur un avion qui n'a pas de train rentrant).

- La charge d'emport suit l'avion en mode "Replay" ... amusant si vous traînez des charges sous un hélicoptère.

- Le curseur "set-to-gross-weight", équilibre les charges correctement en considérant même toute l'artillerie que vous pourriez avoir mis à bord.

- Le compensateur de direction fonctionne correctement.

- Le son n'est pas plus bas lorsque vous dérapez sur l'herbe

- Le cd plot dans airfoil-maker à l'échelle 1/2, multiplie la trainée par deux ... cela vous permet de faire des pales Low-Reynolds pour les petits avions rc, mais ne vous empêche pas de continuer à faire des avions plus gros avec des nombres de Reynolds supérieurs.

- Dans la fenêtre LIMITS de Plane-Maker, vous pouvez maintenant entrer la pression fournie par la pompe à carburant électrique d'appoint, et la pression en dessous de laquelle vous obtiendrez un message d'avertissement de basse pression de carburant. Cela vous permet d'obtenir une modélisation de pression de carburant correcte.