ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Tableau de bord

Placer le tableau de bord dans le cockpit

Nous allons définir deux tableaux de bord : le premier pour les essais en vol, dans lequel nous ne tiendrons compte que des données nécessaires aux essais, et le second, que nous essaierons de faire au plus approchant du vrai Norécrin.

Tel que l'entend Plane-Maker, un cockpit se compose d'un bitmap de fond qui donne le décor, sur lequel nous plaçons les instruments. Il y a 9 fonds disponibles, correspondant chacun à une catégories d'aéronefs. Le choix du cockpit se fait en bas de l'écran « Point d'observation » accessible par le menu « Standard ». Pour mémoire, on peut changer le fond pour un fond personnalisé, il suffit de placer un bitmap nommé « Panel,png» (ou « Panel.bmp » dans un dossier « cockpit/-PANELS-» situé dans le dossier de l'avion).

Tableau de bord pour essais en vol

Choisir le fond d'écran

Le fond « aviation générale » convient très bien

Nous allons ajouter les instruments dits « standard 6 », une commande de sortie de train, une commande de sortie de volets, un pilote auto et incidence-mètre, c'est tout ce dont il y a besoin pour voler. la puissance moteur peut être modifiée par la manette du joystick, la molette de la souris ou les touches F1 et F2 du clavier.

Il n'y a pas besoin de plus pour nos essais, car nous utiliserons aussi l'affichage de données sur l'écran, bien plus précis que ce que peuvent apporter les instruments.

Placer les instruments

Allons dans le cockpit : menu « Standard/Panneau 2D »:

Nous allons maintenant placer pèle-mêle les instruments et commandes dont nous avons besoin sur le tableau de bord. Dans la liste à gauche de l'écran, nous naviguons jusqu'à trouver la manette de commande des volets. Elle est accessible en cliquant dans le petit triangle, à gauche du mot « flaps ». Rechercher : han_flap_GA dans la liste, puis cliquer sur le nom, ou sur le dessin dans le cadre « Prévisualisation » et, tout en maintenant le clic, déplacer la souris en dehors de la liste : le dessin du levier de commande des volets apparaît en demi-transparence et suit les mouvements de la souris. Relâcher le bouton lorsque l'emplacement du levier vous convient.

Pour effacer une commande ou un instrument, le sélectionner et appuyer sur la touche « retour arrière », ou cliquer sur l'icône ressemblant à notre panneau routier de stationnement interdit, dans le bandeau en haut de l'écran :

Une fois la commande de volets installée, procédez de même pour les autres commandes et instruments :

COMMANDE DE TRAIN, accessible dans le dossier « buttons/landing gear » : but_gear_handle_GA

PILOTES AUTO, Il y a plusieurs pilotes automatiques indépendants, chacun spécialisé dans une fonction. Tous ces équipements peuvent donc être mis en service ou arrêtés sur demande et indépendamment, ce qui est très commode pour les essais. En temps utiles nous irons modifier l'angle d'incidence à partir duquel les pilotes auto se déconnectent automatiquement. Ces pilotes automatiques possèdent un interrupteur général appelé « but_flightdir_modeDC » qu'il est obligatoire d'installer. Vous le trouverez dans la liste « buttons » et non « Autopilot ».

  • enclenchement maintien de cap, accessible dans « autopilot/autopilot engage » : ott_HDG_eng_GA
  • enclenchement manette de gaz automatique (très, très commode pour les essais) : ott_ATR_eng_GA
  • enclenchement maintien de vitesse ascensionnelle : ott_VVI_eng_GA
  • enclenchement maintient d'altitude : ott_ALT_arm_GA

  • choix et affichage de cap, accessible dans «autopilot/autopilot select »  : ott_seldisp_HDG
  • choix et affichage de vitesse indiquée : ott_seldisp_SPD.
  • choix et affichage de vitesse ascensionnelle : ott_seldisp_VVI
  • choix et affichage altitude : ott_seldisp_ALT_GA

INCIDENCE-METRE, accessible dans « standard six/airspeed » : AOA_linear. Cet instrument donne une vue plus rapidement interprétable que la donnée affichée à l'écran, laquelle « oublie » d'afficher le signe (bug?), les deux sont complémentaires. Ne pas hésiter à doubler la dimension de cet instrument.

STANDARD SIX, les six instruments qu'on utilise pour pouvoir voler par tous les temps et à toute heure du jour et de la nuit.

badin, accessible dans « standard six/airspeed » : asi_adap_GA. La série « adap », pour adaptatif, est intéressante car elle se cale sur les données entrées dans Plane-Maker. Ainsi l'instrument affichera une graduation compatible avec la vitesse max déclarée dans Plane-Maker.

bille, accessible dans « standard six/turnsleep » : needle

indicateur de vitesse verticale, accessible dans « standard six/vertical speed » : VVI_3000_GA

conservateur de cap, ou gyro-compas, accessible dans « standard six/DGs » : DG_HDG_SYN

horizon artificiel, accessible dans « standard six/artificial horizon » : all_attitude

altimètre, accessible dans « standard six/altimeters » : alt_GA

Voici notre tableau de bord prêt à être agencé :

feeling

  • Vous pouvez masquer la liste en cliquant sur son onglet, et positionner les instruments à leur place définitive.
  • Pour sélectionner plusieurs instruments simultanément, maintenir le clic gauche enfoncé, et déplacer la souris jusqu'à englober les instruments désirés.
  • Pour placer un instrument au pixel près, sélectionnez-le : son nom, sa position et sa taille apparaissent dans un bandeau en bas de l'écran.

  • Un clic dans la case du paramètre fait apparître la donnée en orange : vous pouvez alors entrer la valeur directement au pavé numérique du clavier.
  • Le déplacement par les touches fléchées de votre clavier est possible au pixel près, ou au pas de 10 pixels si vous avez auparavant appuyé et maintenu la touche "shift" (sur PC)
  • Le zoom utilise la molette de la souris.

Les coordonnées sont celles du centre de l'instrument :

  • La case « X » est la distance horizontale en pixels à partir du bord gauche du tableau de bord.
  • La case « Y » est la distance verticale en pixels est mesurée à partir du bas de la partie visible du tableau quand on est dans X-Plane. Les instruments avec une coordonnée Y négative seront visibles dans X-Plane lorsqu'on utilisera la flèche « bas » du clavier.

La case « Size » permet de dimensionner l'instrument par rapport à sa taille initiale.

Tableau de bord final. Notez la taille de l'indicateur d'incidence, doublée par rapport à sa taille initiale.

Ce tableau de bord est succinct mais pleinement satisfaisant pour nos essais, et il sera complété par l'affichage de données sur l'écran, bien plus précis que ce que peuvent apporter les instruments. Il n'y a plus qu'à sauvegarder votre travail, et contrôler dans X-Plane que les instruments attendus sont bien à la place qu'on espérait.

Tableau de bord définitif :

ce travail n'est pas d'actualité en ce moment, patience...