ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Voler sur le réseau IVAO (= International Virtual Aviation Organisation)

Vous êtes las de voler seul devant votre écran, d'échanger avec un contrôle aérien robotisé, de ne croiser dans le ciel que des avions sans âmes ?
Vous rêvez de survoler la France et l'Europe en long en large et en travers, en bénéficiant d'un service ATC sur tout votre parcours ?
Vous êtes mûr pour voler en réseau sur IVAO : partager un ciel virtuel avec de multiples pilotes et contrôleurs connectés à travers le monde.
Une fois passé l'angoisse de la première connexion, vous vous demanderez comment vous pouviez voler seul auparavant...
Pour ce tutoriel, nous allons prendre l'exemple d'un simple tour de piste au-dessus de l'aéroport de Biarritz.
Attachez votre ceinture et suivez le guide ci-dessous !
 

Pourquoi choisir IVAO ?

La devise d'IVAO : as real as it get. Aussi réel que possible.
A ce jour, IVAO est le réseau de simulation aérienne le plus développé et fréquenté sur l'Europe et la France en particulier. Si des positions de contrôle sont ouvertes à toute heure de la journée, c'est surtout le soir que le réseau est le plus actif. Notamment le mardi, soir de l'Online Day en France.
Cette large et régulière couverture offre aux pilotes de nombreuses possibilités de destination sous ATC (Air Traffic Control).
Vous croiserez au sol et dans les airs des pilotes français et étrangers.
Tous les types de vol sont possibles, aviation générale ou commerciale, VFR et IFR. Les vols IFR commerciaux avec avion de type A320/B737 sont les plus courants.
La maîtrise de l'anglais aéronautique n'est nécessaire que si vous envisagez de voler hors du territoire français.
Notez que vous pouvez vous inscrire en tant que pilote, contrôleur aérien, ou les deux sur le réseau.
Des examens pilotes et contrôleurs sont proposés, tout comme des formations (training).
Des pilotes débutants arrivent chaque jour sur le réseau et côtoient les plus aguerris. Chacun trouve sa place en fonction de son expérience.
Si vous n'avez aucune connaissance de l'IFR, évitez simplement de décoller de Roissy Charles de Gaulle pour votre premier vol réseau, question de bon sens.
 

Pré-requis

Vous devez savoir piloter un minimum votre aéronef : rouler sur les taxiways, décoller, voler en palier, suivre un cap, atterrir.  Pour plus d'informations sur l'art d'effectuer un tour de piste, suivez ce tutoriel du wiki → Le circuit d'aérodrome

Quelques connaissances sur la phraséologie aéronautique et le collationnement sont également de mise. Reportez-vous à la documentation IVAO : Ma première phraséologie.

S'inscrire sur le réseau IVAO

Il vous faut un compte sur le réseau IVAO. L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants.
Rendez-vous sur la page ci-dessous et complétez le formulaire avec votre véritable identité. Les pseudonymes sont interdits.
Une fois inscrit, vous recevrez par mail vos identifiants : votre ID, un mot de passe réseau (IVAN) et un mot de passe WEB.
Plus d'informations sur la page d'inscription → http://www.ivao.fr/dep/bienvenue/inscription.html
 

Matériel indispensable

Casque avec micro

Tout l'intérêt du contrôle aérien réside dans les communications vocales. Disposer d'un micro est donc essentiel. Si un simple micro de bureau peut faire l'affaire, le plus pratique est un casque doté d'un micro.
Evitez d'utiliser celui intégré dans l'écran d'un ordinateur portable : la qualité du son sera médiocre et le bruit de fond important.
Une fois votre micro branché, testez-le et réglez sa sensibilité. Enregistrez votre voix avec le magnétophone de votre système d'exploitation pour vérifier la clarté.
 

Les logiciels

Deux logiciels doivent être installés pour les pilotes.
Vous les trouverez dans la section Membres/logiciels du site ivao.fr → http://www.ivao.fr/dep/MC/logiciels.html#

Le plug-in X-Ivap, version 0.3.0' (version 64 bits, pour Windows, Mac & GNU/Linux)

Ce plug-in réalise l'interface entre X-Plane et le réseau IVAO. La toute dernière version est sortie le 25 décembre 2013, elle apporte plusieurs fonctionnalités comme des nouveaux sons,  corrige de nombreux bug et fonctionne avec XP10 et XP9.
Installation (Windows) : dézippez. Placez le contenu du répertoire 'For Plugins folder'  (les fichiers x-ivap.xpl et fmodex.dll + le dossier X-Ivap Resources) dans le dossier /Resources/Plugins d'X-Plane.

Vérifiez que le fichier fmodex.dll possède bien les droits administrateur (sous W7, clic droit-> propriété->onglet Sécurité)

Dans le .zip, vous trouverez également un dossier X-CSL dans lequel se trouve un exécutable (voir plus bas le chapitre des CSL)
Attention : X-Ivap n'est pas compatible avec le plug-in Xsquawkbox pour VATSIM. Si vous avez installé ce dernier, déplacez-le avant toute connexion sur IVAO.

X-Ivap 0.3.0 et Windows 7

Si vous possédez Windows 7, il peut arriver que le plug-in ne se charge pas au démarrage d'X-Plane (vous ne voyez pas la fenêtre d'x-ivap). Il vous faut installer les routines Visual Basic manquantes.

http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=30679 (choisir la version x64.exe )

Teamspeak 2. Pour les communications vocales

Attention : seule la version 2 est compatible. La version 3 ne fonctionne pas avec IVAO.
Pour l'installer, double-cliquez sur le fichier .exe et laissez les choix par défaut.
Vous devez ensuite définir une touche (ou affecter un bouton de votre joystick) pour parler dans le micro. Les explications se trouvent dans la documentation IVAO → www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/Files/page.php

Notez qu'il est inutile de configurer les serveurs vocaux si vous vous inscrivez uniquement en tant que pilote sur IVAO. Passez directement au chapitre 4.
Sous Windows, le plug-in X-Ivap vous connecte automatiquement à Teamspeak quand vous commutez sur la fréquence d'un contrôleur.

QuteScoop | WebEye

Ces logiciels affichent un instantané du réseau : zones contrôlées et fréquences, position et route des pilotes. Très utile voire indispensable pour connaître l'état du trafic.
Choisissez l'un ou l'autre (ou les deux pour les tester). QuteScoop a l'avantage d'être multi-plateforme. Pour ce dernier, il vous faudra définir IVAO comme réseau par défaut dans l'onglet 'Network' du logiciel.

Le logiciel QuteScoop

WebEye est une nouvelle webappli accessible directement depuis votre navigateur internet. Peut-être moins complète que les logiciels cités ci-dessus, elle suffit amplement pour voir le trafic sur le réseau et les positions de contrôle ouvertes -> http://webeye.ivao.aero/

Les CSL

Note : cette étape n'est pas indispensable pour votre premier vol en réseau.

Les CSL, ce sont les fichiers qui décrivent les caractéristiques visuelles des avions connectés au réseau. Ils sont 'rangés' dans ce répertoire de votre dossier X-Plane : /Resources/Plugins/X-Ivap Resources/CSL

A la connexion, le pilote déclare le type d'appareil qu'il utilise. X-Plane exploite le code de celui-ci pour matérialiser l'avion des autres 'joueurs' sur votre écran à partir des éléments contenus dans le dossier CSL.
En conséquence, X-Plane ne peut représenter que les avions déclarés dans le dossier CSL.
En l'absence de CSL correspondant, vous verrez un gros porteur générique avec la tête de Che Guevara sur la dérive ou un Cessna 172, même si le pilote vole en hélicoptère...
Les CSL livrés avec X-Ivap sont peu nombreux et vous ne verrez que rarement l'avion d'un pilote tel qu'il le voit lui dans son simulateur. Par exemple, si il déclare un A320 avec la livrée d'Air France, vous ne verrez qu'un A320 'générique'.
Pour combler ce manque, le site X-CSL → http://csl.x-air.ru/?lang_id=43 vous offre la possibilité d'installer de très nombreux CSL supplémentaires. Ouvrez la page 'download' et suivez les instructions (environ 250Mo à télécharger).

Notez que depuis la sortie d'X-IVap 0.2.1, un dossier X-CSL est inclu dans le .zip. Double cliquez directement sur l'exécutable pour télécharger et installer les CSL.
Les sites X-Plane.org et CAVOK en disposent également, que vous pouvez installer manuellement.
Vous trouverez des explications détaillées sur la page du site CAVOK dédiée aux CSL.
 

Réglages d'X-Plane

Le nombre d'avions visibles

Pour voir les avions des pilotes connectés, il faut définir un nombre supérieur à 1 dans le menu d'X-Plane Appareil/Autre appareil et Situation (X-Plane9) - Aeronefs/Aéronefs&Situations/Autres appareils (X-Plane10). Dans le champ 'nombre d'appareils', inscrivez 10 (ce nombre est arbitraire, 9 ou 11 devrait fonctionner aussi).
X-Plane désactive les avions AI lors de la connexion au réseau.


 

La météo

Les vols sur le réseau s'effectuent dans les conditions météorologiques réelles. Les serveurs météo d'IVAO étant parfois capricieux, il est préférable de laisser X-Plane gérer cette partie.

X-Plane 9 : 

Il faut cocher les deux cases 'Download / Scan Real -Weather dans Environnement/Météo.
Un rafraîchissement toutes les 10mn est suffisant.

X-Plane 10 :

Envrionnement/Météo, cochez la case grab real weather from the net

En principe, les conditions météorologiques d'X-Plane doivent correspondre au METAR délivré par le contrôleur. En pratique, ce n'est pas toujours le cas, il peut y avoir un décalage de quelques heures entre la météo d'X-Plane et celle d'X-Ivap.
 

Aplatir les pistes

Veillez à décocher la case Runway follow Contour/pistes suivent contours du terrain dans Réglages/Options graphiques (X-Plane9) ou Paramètres/Options de rendu (X-Plane10). Ceci pour assurer une certaine compatibilité avec les pilotes volant sous Flight Simulator. Si vous laissez cette case cochée, vous verrez des avions flotter quelques mètres au-dessus du tarmac, ou au contraire enfoncés dans le sol. Pas très réaliste... Ceci dit, même en cochant ladite, des positionnements incongrus peuvent survenir. C'est la rançon d'une compatibilité du réseau avec des simulateurs et des scènes de diverses origines.

XP9
XP10

Les cartes aéronautiques

Sur le réseau, on vole dans les conditions proche du réel. Même pour un vol local en VFR, il y a des procédures à respecter. Dans le cas présent, puisque nous allons effectuer un simple tour de piste sur Biarritz, la carte VAC de LFBZ sera suffisante.
Les cartes des terrains français sont disponibles sur le site du SIA → http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/html/frameset_aip_fr.htm
Sur la carte, nous constatons que le tour de piste s'effectue au sud du terrain. Main gauche pour la 27, main droite pour la 09.

Suivez ce lien pour apprendre à décoder les cartes VFR → http://www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/Files/page.php?page=CHAR_VFR.pdf

Le Transpondeur

Avant de vous connecter, prenez l'habitude d'afficher le code transpondeur suivant dans votre avion :

  • 7000 : pour un vol VFR
  • 2000 : pour un vol IFR

Transpondeur en Stand-By. Le contrôleur vous affectera un code transpondeur lors du premier contact radio.
Plus d'informations sur ce sujet → http://www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/Files/page.php?page=BASE_SQWK.pdf

La fréquence Unicom 122.800

Cette fréquence d'auto-information s'utilise uniquement en mode texte. C'est la fréquence affichée par défaut, en l'absence de contrôleur dans votre zone de vol. Elle permet de transmettre vos intentions aux autres pilotes.
Sur Unicom, on communique avec des abréviations, et en anglais, même si vous restez sur la France, pour que les pilotes étrangers en transit puissent comprendre vos intentions.
Rassurez-vous, les abréviations sont très simples à appréhender.
Pour bien comprendre cette fréquence → http://www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/Files/page.php?page=BASE_UNIC.pdf
 

Fonctionnement d'X-Ivap

Erwan a publié sur IVAO une documentation détaillant le fonctionnement de la version 3.0 d'X-Ivap : FONCTIONS DE BASE DE X-IVAP (PDF)

X-Ivap et Teamspeak sont installés ? Très bien, il est temps de passer aux choses sérieuses.
Lancez X-Plane. La fenêtre d'X-Ivap apparaît en haut à gauche de l'écran.
Pour accéder à un sous-menu, on clique sur le bouton en regard de l'intitulé (rectangle rouge).

Votre statut : OFFLINE. Au lancement d'X-Plane, vous n'êtes bien-sûr pas connecté au réseau.

  • Pour accéder aux différents sous-menus, cliquez sur le bouton 'MAIN'.
  • ACARS : ce menu vous donne notamment accès aux METAR de vos terrains de départ/arrivée (une fois le plan de vol envoyé), et au plan de vol via le bouton 'Send FPLN'.

  • La ligne en bas de la fenêtre (rectangle rouge) est utilisée pour écrire vos intentions sur Unicom ou taper des instructions.
  • VHF1 et VHF2 sont les fréquences actuellement sélectionnées. En pratique, seule la fréquence VHF1 nous intéressera. En cliquant sur le bouton à coté, la liste des fréquences ouvertes dans les environs s'affiche à droite de la fenêtre.  Pratique pour changer rapidement la fréquence active une fois en vol.
  • SYSTEM : pour le réglage des paramètres
  • Le bouton noir  CONN vous permet de vous connecter/déconnecter du réseau.
  • Le bouton rotatif à droite sert à passer votre transpondeur du mode Stand-by au mode Charlie (Tx) simplement en cliquant dessus.
  • La dernière ligne en bas de la fenêtre permet de saisir du texte pour écrire vos intentions sur Unicom ou communiquer en texte avec un contrôleur.

En cliquant sur le bord de la fenêtre, vous pouvez la déplacer où bon vous semble. La touche TAB masque/affiche la fenêtre.

Vérification des réglages :

  • Cliquez sur le menu MAIN -> SYSTEM puis PREFERENCES :

Assurez-vous que les options Multiplayer et Voice sont sur ON.
Désactiver la météo d'X-Ivap pour privilégier celle téléchargée en temps réel d'X-Plane, comme nous l'avons vu précédemment. Cliquez sur le bouton en regard de WX pour afficher OFF.

Cliquez sur MAIN pour revenir à l'écran principal.

  • Voici quelques fonctions utiles à connaître. Les saisir sur la ligne de texte en bas de la fenêtre :
    .x 7000 (n'oubliez pas le point et l'espace) : affiche 7000 sur votre transpondeur. Plus rapide que de tourner les boutons dans l'avion.
    .msg LFBZ_TWR  (indicatif de la tour)  : pour envoyer un message privé à un contrôleur
    .msg AF123AB (indicatif de l'avion)  : pour envoyer un message privé à un pilote
    .R : pour répondre à la dernière personne qui vous a contacté

    Pour écrire une intention sur Unicom (par exemple que vous décollez de la piste 27 à Biarritz), voici le texte à saisir : t/o rwy27 LFBZ
    N'écrivez pas votre callsign, il apparaîtra automatiquement dans la fenêtre de texte et sera visible par tous.
    Signification des abréviations : t/o = take off (décollage), rwy27 = runaway 27 (piste 27), LFBZ = le code de l'aéroport

    Plus d'informations dans le manuel d'I-VAP → http://www.ivao.aero/softdev/IvAp/IvAp_manual.asp

Choisir son CallSign

Le CallSign, ou Indicatif d'appel, est l'identification de votre avion. En France, les avions légers ont un indicatif composé de 5 lettres, la première étant toujours le F (France).
Exemple : FABCD, qui s'annonce : Fox Alpha Bravo Charlie Delta.
Pour un vol IFR commercial, votre CallSign pourra être par exemple AFR123AB, qui s'annonce : Air France Alpha Bravo.
Vous êtes libre dans le choix de votre indicatif, à condition de respecter les règles :
Pour tout savoir, consultez la documentation d'IVAO à ce sujet : http://www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/pdf/BASE_INDI.pdf
 

Se connecter !

Le grand moment arrive.

Vérifiez les positions ouvertes via IVAE/QuteScoop ou WebEye et choisissez votre terrain en fonction.

Pour l'exemple nous partons du principe que la position 'TWR' (Tour) de Biarritz (LFBZ) est ouverte. Nous allons effectuer un tour de piste au-dessus de cet aéroport avec un avion léger type Cessna 172 ou DR400, ou tout avion de votre choix.
Si vous n'en disposez pas encore, courez télécharger l'excellente scène de LFBZ sur le site XPFR.org et installez-la.
Le contrôleur vous indiquera généralement un taxiway à suivre et un point d'arrêt pour rejoindre la piste. Disposer de la scène de l'aéroport est donc fortement conseillé.

  • Lancez la WebEye dans votre navigateur internet (ou Eye of IVAO/ QuteScoop) pour voir si il y a un ou des contrôleurs présents sur Biarritz, et des avions dans les environs. En fonction des positions ouvertes (Sol + Tour + Approche par exemple), il vous faudra les contacter dans un ordre logique.

Pour ce tutoriel, nous supposons donc qu'un contrôleur est présent sur la position TWR (Tour) de Biarritz.

Démarrez TeamSpeak. En principe le logiciel se lance automatiquement quand vous sélectionnez une fréquence. Mais pour éviter toute latence, le mieux est encore de le lancer avant de se connecter. Lancez X-Plane et positionnez votre avion sur le parking, nord ou sud à votre guise. JAMAIS SUR LA PISTE. Pour ne pas perturber le trafic. Prenez l'habitude de régler votre radio VHF1 sur Unicom 122.80 avant de vous connecter. Vérifiez que le transpondeur est sur Stand-By.

  • Connexion : Cliquez sur le boutonCONN d'X-Ivap, la fenêtre de connexion s'affiche :
    Remplissez les champs en vous inspirant de l'image ci-dessous.
     

  • Entrez votre CallSign, vos Prénom/Nom (pas de pseudo), VID et votre mot de passe IVAN. Choisissez un serveur (privilégiez les .eu pour une meilleure réactivité) en laissant le port par défaut. Indiquez dans le champ 'Base Airport' le code OACI de votre aérodrome préféré ou lieu de résidence. Laissez les cases cochées comme sur l'illustration ci-dessus et cliquez sur 'Connect'. Après quelques secondes, un message vous indique que vous êtes connecté au réseau, mais sans plan de vol :

  • Cliquez sur 'Understood'.

Si d'autres pilotes sont présents sur le terrain, vous voyez apparaître leurs avions après quelques secondes.
Exceptionnellement, il peut arriver qu'un pilote occupe déjà la place de parking que vous avez choisie, et vous verrez deux avions superposés. Dans ce cas, déconnectez-vous, déplacez votre avion et relancez la connexion.

  • Plan de vol : avant chaque vol, il est indispensable d'envoyer un plan de vol, aussi bien pour les vols IFR que VFR. Les contrôleurs et pilotes connaissent ainsi vos intentions.
  • Cliquez sur le bouton MAIN puis ACARS et  sélectionnez 'Send Flightplan'. Pour le remplir correctement, je vous renvoie à l'un des didacticiels du site Ivao.fr :
    http://www.ivao.fr/dep/instruction/Manuels/Ipack-FR_V2/pdf/BASE_PLAN.pdf

Note : dans le champ Other Information du plan de vol, il est utile de préciser que vous volez sous X-Plane. Par exemple en inscrivant RMK/X-Ivap.
Comme nous partons du principe que vous débutez, ajoutez également 'Newbie' dans ce champ Other Information. Le contrôleur sera plus disposé à vous aider.
Pour ce tour de piste VFR, inspirez-vous de l'illustration ci-dessous :

 

  • Cliquez sur 'Send FPL' pour l'envoyer. A cet instant, le contrôleur peut accéder à celui-ci.
     

Vous êtes connecté et le plan de vol est envoyé. Il faut maintenant contacter le contrôleur pour lui signaler de vive voix vos intentions et recevoir une clairance.

  • Cliquez droit sur les deux traits à coté de VHF1 dans X-Ivap, une liste des positions ouvertes à proximité avec leur fréquence s'affiche à droite de la fenêtre. Choisissez LFBZ_TWR 118.70 (pour l'exemple, nous supposons que cette position est ouverte).

Vous pouvez également régler la fréquence directement sur la boîte COM de votre avion.

Aussitôt, X-Ivap affiche l'info ATIS et vous commute automatiquement sur le 'channel' dédié dans Teamspeak.
Si des pilotes sont sur la fréquence, vous entendez les conversations.
Prenez le temps de lire l'ATIS, en particulier la piste en service et le QNH.

  • Quand vous êtes prêt et si la fréquence est libre, pressez la touche que vous avez dédié à la communication et annoncez-vous :

- Biarritz Tour, Bonjour, Fox Golf Oscar Tango Delta, un DR400 au parking pour un tour de piste avec l'info X.
Le contrôleur vous répond, approuve votre plan de vol, vous transmet un code transpondeur et d'éventuelles instructions (prévoyez un stylo pour noter). Vous collationnez.

Un appareil au décollage, vu du point d'arrêt

A partir de maintenant, vous suivez les indications du contrôle. En fonction des autres trafics, vous roulez au point d'arrêt, passez votre transpondeur en mode C, décollez, effectuez votre tour de piste et atterrissez. Après dégagement de la piste, vous repassez votre transpondeur en stand-by, et roulez au parking avec l'aval du contrôleur.
 

Avant de quitter la fréquence, n'oubliez pas de remercier le contrôleur. La politesse est une règle importante du réseau.

  • Le vol est terminé. Vous pouvez vous déconnecter.

Respirez et savourez. À vous maintenant les vols réseau IFR et VFR.

Questions fréquentes

  • Puis-je voler sur le réseau avec n'importe quel engin ?

Oui. Avion, hélicoptère, planeur. A condition de respecter la réglementation. Par exemple, les trois grands aéroports de Paris sont interdits aux vols VFR.

  • Puis-je voler n'importe où dans le monde ?

Oui. Mais hors espace aérien français, il faut communiquer en anglais avec les ATC (ou dans la langue du pays visité).
Choisissez vos destinations en fonction des scènes disponibles pour X-Plane.

  • Puis-je voler avec des amis sur le réseau ?

Oui, comme dans la réalité. Vous vous retrouvez/connectez à une heure donnée sur un terrain et décollez les uns après les autres en fonction du trafic.
Vous ne pouvez pas par contre communiquer entre vous sur la fréquence active, pour ne pas déranger le contrôle. Mais rien ne vous empêche de discuter en privé via Skype ou autre pendant le vol. X-Ivap offre également la possibilité d'ouvrir une fenêtre privée de 'chat', solution la plus simple.

  • Certains avions roulent dans l'herbe et pas sur les taxiways ?!

Les scènes de Flight Simulator et d'X-Plane n'ont pas toujours une position géographique identique au mètre près. Sous X-Plane, vous voyez le pilote FS rouler dans l'herbe alors que vous êtes sur un taxiway, et lui verra l'inverse. Il n'y a rien à faire. Les contrôleurs sont habitués à ces décalages.

Spécificités Mac/Linux

  • Mac :  à compléter
  • Linux : X-Ivap ne commute pas automatiquement sur Teamspeak. Seule solution : changer de canal (channel) manuellement dans Teamspeak. Nécessite de configurer les serveurs vocaux dans Teamspeak comme indiqué dans la documentation.

Pour aller plus loin