Contrib
L'ATC

LE CONTRÔLE DU TRAFIC AÉRIEN DANS X-PLANE 10

Traduction d'une partie du texte posté le 18 Décembre, 2011 par Chris Serio.

Premièrement, ce que vous voyez dans l'ATC n'est que la partie supérieure de l'iceberg. Ses caractéristiques vont encore subir des modifications. Ce que vous voyez maintenant n'a rien à voir à voir avec le travail final. Nous avons attendu des mois et même des années avant de sortir X-Plane 10 parce-que, je le redis encore une fois, l'ATC a un potentiel énorme, tout comme le paysage. Il évoluera au fil du temps. Il sera en constante évolution et le plus réaliste possible. Nous avons encore à développer des choses dans ce sens, vous voyez que ce n'est que la première étape.

Cette première étape a été conçue avec un objectif en tête : créer un système assez complet pour donner un but à l'intelligence artificielle des avions (AI Aircraft). Avoir d'autres avions qui volent autour du sien crée un environnement aéroportuaire plus vivant. Couplé avec les nouvelles routes et chemins de fer de Ben (Supnik), le monde de X-Plane n'est plus statique, il prend vie ! Les "AI Aircrafts" demandent très peu d'entretien et ne sont pas exigeants sur leurs itinéraires. Ils doivent juste partir d'un aéroport et arriver à bon port sur un autre aéroport et l'actuel ATC fait ça très bien. Nous permettons également à l'utilisateur d'interagir avec l'ATC sur ce point, mais les humains ne sont pas aussi simples que les avions AI. Vos objectifs sont beaucoup plus précis et détaillées que les objectifs AI et l'ATC le courant ne gère pas cela aussi bien. C'est pour bientôt, c'est la phase deux. En ce moment, votre interaction avec l'ATC vous permet de "pénétrer dans le système" afin d'utiliser la piste à votre tour pour les décollages ou les atterrissages.

L'ATC, c'est quoi ?

Pour ceux d'entre vous qui sont peu familiers avec le système ATC du monde réel, laissez-moi vous dire ce qu'il n'est pas. Ce n'est pas un système de navigation Garmin. Ce ne doit jamais être votre navigateur ou votre co-pilote. Oui, ils aident souvent les pilotes, mais ce n'est pas leur objectif principal. C'est la séparation des aéronefs au sein de leur espace aérien. Souvent, lorsque l'ATC vous attribue votre direction, c'est parce que c'est plus facile pour eux de vous mettre exactement où ils veulent que vous soyez que de vous laisser voler, quoique vous pensiez. Ils contrôlent votre position pour l'espacement, le séquençage et l'efficacité. C'est ce qui se passe généralement sur des approches où de nombreux aéronefs convergent tous dans des espaces restreints pour utiliser une seule piste.

X-Plane n'est pas différent. Si vous déposez un plan de vol avec une route vide, vous êtes censé aller DIRECTEMENT à votre destination. On ne vous donnera pas des instructions sur la façon de le faire. Si vous déposez un itinéraire, on attend de vous que vous fassiez le trajet seul. Personne ne vous dira quand tourner ou comment passer d'un point fixe à un autre.

ATC n'est pas non plus un service météorologique. Si vous voulez connaître la météo, vous devez régler les diverses fréquences AWOS/ASOS/ATIS dans le monde. <Elles existaient en V9 et sont encore là en V10. Oui, c'est vrai que les contrôleurs réels vous donnent souvent des informations météorologiques, si vous le leur demandez. On pourra ajouter un peu à l'avenir, mais même dans le monde réel, ce n'est pas leur travail ... Ils le font parce qu'ils aiment être serviables.

Première étape de l'ATC dans X-Plane 10

L'ATC vous donne déjà :

  • une autorisation IFR après avoir déposé votre plan
  • un code transpondeur pour le suivi radar
  • un routage à la piste qui vous est assignée.
  • Une autorisation de démarrer quand c'est possible et sûr
  • Un accompagnement jusqu'à votre aéroport d'arrivée.
  • Ils vous fournissent des vecteurs pour votre approche (visuel/ILS)
  • ensuite, une autorisation d'atterrissage, aussi longtemps que la piste est sûre à utiliser pour vous. Si la piste devient dangereuse, on vous demandera de faire un tour et une autre tentative.
  • Lorsque vous atterrissez, ils vont émettre un trajet en taxi approprié jusqu'à votre place de parking.

Deuxième étape de l'ATC dans X-Plane 10

Ces promesses ne sont pas les détails de futures fonctionnalités non encore finalisées mais une idée de ce qui va exister :

  • Les opérations pour les vols VFR.
  • Demander une altitude supérieure / inférieure en vol.
  • Prévention et résolution de conflits aériens.
  • Changements de destination en vol.
  • Demande de pistes spécifiques.
  • Demande d'approches spécifiques ... etc

Conditions de fonctionnement

  • Avoir désactivé Xsquawkbox.
  • Avoir activé l'ATC dans settings>sounds
  • Avoir "Return <none> sim/operation/contact_atc" dans XPlane keys.prf
  • la commande Return n'apparaît pas dans settings>Joystick &Equip
  • Être sur un aéroport où il y a une fréquence radio ;)
  • Et avoir réglé la bonne fréquence sur sa radio !

Questions

J'ai un ou deux problèmes de stabilité qui restent à éclaircir avant que je puisse régler certains des problèmes d'utilisabilité actuels qui semblent avoir trouver. Pour l'instant, voici une explication de certaines des questions afin que vous puissiez au moins comprendre ce qui se passe en interne.

1 - J'ai déposé un plan de vol, mais l'ATC ne me parle pas :

C'est parce que vous n'avez rien demandé. Accordez votre fréquence radio COM1 avec le contrôleur approprié pour une autorisation IFR.Dans les grands aéroports, c'est le contrôleur des clearances. Dans les petits aéroports, cela peut être le Sol ou la Tour.

2 - Comment puis-je connaître la fréquence correcte ?

Vous avez besoin de connaître la fréquence pour deux personnes :

  • le gars qui va vous donner votre autorisation IFR
  • et le contrôleur au sol.

Après cela, il vous sera demandé par l'ATC à quelle fréquence vous serez pour le reste de votre vol.

Vous pouvez obtenir les fréquences DEL/GND d'une variété d'endroits :

  • Soit dans le simulateur, sur la carte locale, affichez les aéroports et cliquez ensuite sur celui dont vous voulez la fréquence. Ensuite, regardez la fenêtre popup.
  • Soit sur les cartes du monde réel ou les "charts".

3 - L'ATC me demande de rouler à travers des portes et des bâtiments

C'est parce que les mises en taxi sont générées automatiquement et n'ont aucune idée d'où les bâtiments se trouvent. Dans l'avenir, les auteurs d'aéroports devront créer des mises en taxi détaillées.

4 - Je taxie vers la piste et rien ne se passe

Si vous parliez à la fréquence Sol, il aurait dû vous transférer à la Tour. S'il ne l'a pas fait, alors peut-être que vous n'êtes pas parfaitement aligné. Assurez-vous de rouler jusqu'à la fin de la flèche jaune ... pas nécessairement les lignes d'un point d'arrêt peintes sur le sol. Encore une fois, quand les pilotes humains taxient, ils peuvent s'aligner parfaitement (comme ils le font dans KSEA), ce que ne peuvent pas faire les avions autogénérés. Faites confiance aux flèches, et non à la peinture.

5 - Je contacte la tour au point d'arrêt, mais je n'obtiens pas de clearance

C'est parce qu'il n'est pas sécuritaire pour vous de décoller. Vous devez être patient et attendre. Il pourrait y avoir quelqu'un qui circule sur l'autre extrémité de la piste, une arrivée trop proche, ou peut-être un dernier départ.

6 - On me dit constamment dit que je suis hors course

C'est parce que vous l'êtes ...:) Le problème est cependant que ne n'est sans doute pas de votre faute. Si vous ne déposez pas une route et que vous laissez le plan de vol vide, l'ATC suppose que vous faites un vol direct ... Le bug actuel, c'est que direct veut dire du centre de votre aéroport de départ au centre de votre aéroport d'arrivée. Donc ce qui arrive c'est que vous décollez, vous volez directement, vous ajustez votre route .... Et vous pouvez être à des kilomètres du centre de l'aéroport où le plan de vol a commencé. Quand vous décidez de voler directement jusqu'à votre destination, vous êtes en parallèle du vol que l'ATC attend de vous. cela peut être corrigé de diverses façons, mais pour l'instant, essayez de voler sur une piste qui émane du centre de l'aéroport ou de déposer un vrai plan de vol. De vrais plans de vol peuvent parfois avoir les mêmes problèmes, mais probablement moins compliqués.

7 - J'entends constamment des avions AI hurler à leur altitude

C'est parce que certains des avions AI sont invités à monter à FL360 ou plus et cela semble inefficace. Ils finissent par manquer de vitesse au FL330 ou plus et ne sont donc pas assez intelligents pour s'adapter et restent là, dans un état border-line. Austin aura besoin d'éduquer les avions AI dans le futur.

8 - ATC ne me parle pas après mon départ

Pourquoi devrait-il vous parler ? Vous êtes le pilote, votre travail consiste à faire voler l'avion d'après le plan que vous avez déposé. L'ATC n'est pas un GPS. Vous devez faire ça tout seul. Le seul moment où vous pouvez vous attendre à une indication de direction, c'est lorsque vous arrivez à 30nm de votre aéroport d'arrivée. A cette moment-là, l'ATC vous indiquera une direction pour votre approche visuelle ou ILS.

9 - ATC m'a oublié après m'avoir indiqué une direction / l'ATC m'a dirigé en dehors de l'aéroport.

Peut-être que l'ATC n'indique pas les directions  les plus précises du monde si vous êtes dans un petit avion en Géorgie, mais ce n'est pas si loin . L'ATC (un peu comme dans le monde réel) indique généralement des directions pour la finale à l'aide d'un T de vectorisation (Voir ci-dessous). Oui, il vous dira peut-être de vous envoler de l'aéroport. Oui, il peut vous donner des mauvaises directions. Il ne vous oubliera pas. Accrochez-vous. En fonction de votre angle d'arrivée, il peut vous donner quelques raccourcis. Dans l'avenir, je peux ajouter quelques raccourcis plus précis. Je pense que dans le pire des cas, vous pouvez vous attendre à une interception à 8nm en finale.

Vec tee.jpg

Voici un T de vectorisation comme celui utilisé par l'ATC de X-Plane. Les nombres représentent les rubriques que vous pourriez attendre de cette piste 27/09. Selon que vous vous approchez du nord ou du sud, on va vous donner la moitié de ce T. Imaginons que vous étiez au sud de l'aéroport ... on vous donnera à effectuer un virage à droite cap 090, puis à gauche cap 360, puis tourner à gauche cap 330, puis finalement un virage à 270. Selon votre type d'avion, vous pouvez être amené à vous éloigner de l'aéroport de plusieurs miles. Ceci est normal. L'ATC ne vous a pas oublié. Vous serez ramené vers l'aéroport lorsque le moment sera venu.

10 - Affichage utile sur la carte locale :

Savez-vous que vous pouvez avoir tous les renseignements que vous souhaitez sur un aéroport en cliquant dessus sur la carte locale ? Son code OACI, son nom, son altitude, les fréquences utiles, la météo du jour …

AirportAtis.jpg

Mode d'emploi

Traduction du manuel anglais.

L'ATC (contrôle aérien) de X-Plane 10 est puissant et réaliste lorsque vous souhaitez utiliser des protocoles réalistes, mais complètement incompréhensible lorsque vous voulez simplement voler. Bien que des avions AI
(ie, ceux que vous avez activé en utilisant la boîte de dialogue "aircrafts and situations") suivront toujours les directions du contrôle aérien. Ils vont également travailler autour de votre avion si vous n'êtes pas en interaction
avec l'ATC.
Remarque : Vous ne serez en mesure d'entendre les paroles de l'ATC que si votre sortie audio est activée. Alors ouvrez le menu Paramètres, puis cliquez sur Son.

File_flight_plan.png

Toutes les interactions avec l'ATC se produisent via le menu de l'écran de l'ATC. Pour accéder à ce menu, appuyez sur Entrée (Return) sur le clavier. Vous pouvez aussi programmer votre manette pour accéder à ce menu. Pour faire une demande ou entendre l'ATC, vous devez avoir votre radio COM réglée sur la fréquence appropriée à la demande.

Le dépôt d'un plan de vol est indépendant de tout contrôleur, cette option est toujours disponible.

  • Une fois le plan de vol envoyé, vous devez avoir la Clearance Sol ou Tour (si elle est disponible, dans cet ordre comme dans le monde réel) pour obtenir l'autorisation de décoller.
  • Une fois que vous avez obtenu l'autorisation, vous vous accordez à la  fréquence Sol ou Tour (si disponible) pour l'autorisation de rouler.
  • Lorsque vous arrivez à un point d'arrêt, la fréquence Sol vous passe la Tour, de laquelle vous recevrez vos instructions le reste de votre vol si nécessaire.
  • Gardez votre radio à la fréquence appropriée pour continuer à recevoir les directives de l'ATC.

Notez que la boîte de dialogue de la Carte locale (ouverte à partir du menu : Emplacement = Location) affiche les fréquences pertinentes pour tout aéroport que vous survolez.

Comme dans le monde réel, tout dialogue avec l'ATC commence par l'envoi d'un plan de vol. Ainsi, la première fois que vous appuyez sur Entrée pendant un vol, la seule option disponible sera "File Flight Plan".

  • Cliquez sur cette ligne de texte pour afficher la boîte de dialogue "Plan de vol" (image ci-dessus).
  • Entrez le code ICAO de votre aéroport de départ et d'arrivée, dans le même format que sur les cartes de X-Plane, ainsi que votre altitude de croisière (en route) prévue.
  • Si votre route n'est pas directe, entrez vos points de route dans la ligne "route".
  • Appuyez ensuite sur le bouton Fichier ou File et cela transmettra votre plan de vol à l'ATC.
  • Puis vous pouvez faire apparaître le menu ATC en appuyant sur Entrée
  • Puis cliquez sur "Demander une autorisation " ou "Request Clearance".

Exemple

Ce qui suit est une brève procédure pas à pas sur la façon de quitter la zone KSEA :

1. Utilisez la boîte de dialogue "Open Aircraft" pour charger un petit avion (le Cessna 172 par exemple), pour un vol rapide.

Utilisez le menu "Select Global Airport" pour vous positionner sur une porte de KSEA.

2. Appuyez sur la touche Entrée du clavier pour faire apparaître le menu ATC, puis sur "File Flight Plan".

3. Entrez KSEA comme OACI de départ, définissez votre altitude de 3.000 pieds, puis configurer votre destination sur KBFI. Nous allons laisser en blanc la route parce que nous voulons y aller directement,
mais vous pouvez aussi entrer une approche NDB / VOR / FIX / Airway pour obtenir des routages réels.

Lorsque vous avez terminé, cliquez sur File.

4. Vous avez maintenant un plan de vol dans le système.

Si vous souhaitez changer, vous pouvez revenir à la boite de dialogue des plans de vol et la mettre à jour.

5. Vous avez besoin d'une autorisation IFR avant de continuer, réglez votre radio COM1 à 128,00, c'est la fréquence des autorisations à KSEA. N'oubliez pas de mettre cettte fréquence sur "Active" !

Faites apparaître le menu ATC en appuyant sur "Enter".

Les instructions sont en turquoise, les informations en jaune sont les dialogues entre l'ATC et votre avion et en vert, ce qui concerne les autres avions.

Vous verrez une option "Request Clearance". Cliquez dessus et vous recevrez votre autorisation de décoller (=clearance). Relisez-la bien.

Vous devez relire toutes les instructions de l'ATC à chaque fois attentivement.

6. Ouvrez le menu ATC, appuyez sur "Enter" et cliquez sur Reaback Transmission". Notez que si vous entendez un bip lorsque vous cliquez sur n'importe quel menu ATC, cela signifie qu'un autre avion ou un contrôleur sont occupés à parler à la radio. Comme dans le monde réel, vous devez attendre qu'ils aient fini pour parler. Vous devez également répondre (en appuyant sur la touche Entrée du clavier et en cliquant sur la réponse qui s'affiche) dans un délai raisonnable, ou ils vont répéter leurs instructions.

Si vous n'avez plus aucun message, c'est qu'il faut exécuter l'instruction avant de passer à la suivante.

7. Une fois que vous avez reçu et relu votre clearance, réglez la radio COM1 à 121,70. C'est la fréquence pour le contrôleur sol au KSEA. Vous devez appeler le Sol (en réglant la fréquence adéquate sur la radio, en appuyant sur Entrée et en cliquant sur la réponse qui s'affiche) pour recevoir l'autorisation de rouler.
Identifiez votre clearance : Cela veut dire que l'on doit recevoir l'autorisation d'aller jusqu'à la piste de décollage que l'on vous a assignée. On règles la radio (COM1) sur la fréquence du sol (GND), on appuie sur Entrée et on clique sur la réponse qui s'affiche. Puis regardez autour de vous. Vous verrez des flèches jaunes peintes sur la chaussée pour vous diriger là où vous devez aller. Lorsque les flèches s'arrêtent, vous devez vous arrêter et attendre de nouvelles instructions.

8. Taxiez en suivant les flèches. Lorsque vous atteignez le côté de la piste, le Sol vous demandera de communiquer avec la Tour. Relisez la commande et ensuite ajustez votre fréquence à celle de la Tour : 119,90.

9. Allez dans le menu ATC et vérifier avec ce nouveau contrôleur. Le contrôleur va vous dire que vous êtes maintenant sur sa fréquence d'attente pour la clearance. Si il y a des appareils qui utilisent la piste, vous devrez attendre jusqu'à ce qu'ils aient fini. Cela peut prendre un certain temps !

Puis la tour vous appellera et vous demandera de traverser 16L/34R et de rouler vers la piste 16C/34C. Répondez, puis démarrez votre roulage.

10. En atteignant votre piste de départ, vous aurez de nouveau à attendre jusqu'à ce que la piste puisse être utilisée en toute sécurité.

La Tour vous appellera alors et vous donnera votre clearance pour le décollage. Répondez, puis décollez.
Sauf instruction contraire, gardez le même cap que celui de la piste jusqu'à 3.000 pieds.

11. À un certain moment, vous entendrez le contrôleur du centre de la fréquence 124,20. Échangez avec lui de la même manière.

Continuez sur votre cap et altitude.

Puis il va commencer à vous rediriger pour une approche à destination de KBFI. Suivez ses recommandations.

12. Une fois que l'approche est mise en place, vous serez transféré à la tour de KBFI pour l'atterrissage et le processus continue jusqu'à ce que vous soyez arrivé à votre parking.

Puis variez les destinations !

Quelques conseils

Désactivez le plugin IVAO !

Il faut que le curseur de la souris soit sur la ligne avant de faire enter. Donc enter pour faire apparaître la ligne et un clic sur la ligne avec la souris (ou enter si la ligne est deja sélectionnée.)

Les fréquences fournies par les informations aéronautiques du SIA ne sont pas forcément les mêmes que celles de X-Plane. Pour s'assurer d'avoir les bonnes fréquences, il faut aller dans le menu carte locale, zoomer sur l'aéroport et cliquer sur le point marquant le site. Une fenêtre avec toutes les fréquences du site s'affiche en haut à droite de l'écran.

Pour le roulage avant décollage, les flèches jaunes peuvent se trouver derrière l'avion. Si vous ne les voyez pas devant vous, faites une vue extérieure et repérez-les !

Pendant le vol, il y aura à régler l'altimètre à chaque passage d'une station météo, faites-le.

Vous pouvez avoir à tracer un 8 avant d'atterrir, suivez bien les instructions.

Quand l'ATC vous dit : "Report the field in sight" :

  1. Reconfirmez immédiatement en tapant sur ENTER + clic. Sinon au bout de 4 ou 5 secondes seulement, il vous fait repartir pour un tour !
  2. Quelques instants après (dans la dizaine de secondes), il faut annoncer qu'on est en vue de la piste (encore enter+clic).
  3. Normalement il doit vous donner l'autorisation d'atterrir à ce moment-là seulement.

Ensuite, on reçoit l'autorisation d'atterrir, transfert à la tour et enfin on nous indique le chemin à suivre sur le tarmac avec les flèches jaunes .

Calez-vous bien en face de la piste pour atterrir et il vous donnera la fréquence tour à rentrer, puis sol.

Puis suivez les flèches jaunes jusqu'au parking. Il peut y a voir des angles un peu aigus, mais le chemin arrive à destination !

Si vous souhaitez interrompre l'IFR, cliquez sur l'ordre "Cancel Ifr".

Comment le désactiver ?

Si l'on utilise un autre ATC, il faut désactiver celui de X-Plane.

Dans le menu Settings/Sound, il suffit de décocher les cases Verbal ATC et Text ATC.