ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
ILS

Définition :

Un ILS (Instrument Landing System ou système d'atterrissage aux instruments) diffère d'un VOR en ce qu'il fournit à la fois le guidage latéral (droit et gauche, telle que donnée par un VOR) et un guidage vertical (haut et bas). L'ILS est donc constitué de deux émetteurs, un "Localizer" et un "Glide slope". Ces deux éléments sont réglés ensemble ; régler un ILS se fait exactement comme un VOR.

Le Localizer (LOC) fournit l'écart de l'avion par rapport à l'axe de la piste. Il fonctionne en envoyant deux signaux sur le même canal, l'un à 90 Hz et l'autre à 150 Hz. L'un de ces signaux est envoyé un peu à gauche de la piste, l'autre un peu à droite de celle-ci. Si un avion reçoit plus de signal à 150 Hz, il est trop à gauche. S'il reçoit plus de signal à 90 Hz, il est trop à droite. Ceci est indiqué par l'indicateur d'écart de route (CDI ou Course Deviation Indicator) sur le tableau de bord pour que le pilote puisse corriger sa trajectoire. Lorsque les deux tonalités sont reçues avec la même intensité, l'avion est aligné avec l'axe physique de la piste. Ces émetteurs LOC ne sont pas nécessairement jumelés avec un alignement de descente (formant ainsi un ILS). Dans X-Plane, un émetteur autonome LOC est marqué comme dans l'image ci-dessous.

Dans l'exemple ci-dessus, le localizer de la piste 26 de LOWI transmet à une fréquence de 111.10.

Un ILS allie la fonctionnalité d'un localizer, qui fournit le guidage latéral, avec un glide slope, qui fournit un guidage vertical de la piste. Le glide slope fonctionne de la même façon que le localizer, en envoyant deux sons de même fréquence, mais de modulation différente. Il indique si l'avion est trop haut ou trop bas en fonction de sa distance de la piste. Le pilote utilise cette information à partir d'une distance de 1/2 mile du bout de piste et 200 ft d'altitude (en fonction de la catégorie de l'ILS), pour modifier l'assiette vers le haut ou le bas selon le besoin. Si la piste ne peut être clairement vue à ce moment-là, le pilote ne peut exécuter un atterrissage normal. Dans ce cas et dans la réalité, l'approche est interrompue et le pilote reprend de l'altitude afin d'essayer à nouveau ou aller ailleurs.

Dans X-Plane, un émetteur ILS est marqué comme dans la capture suivante :

NOTE: vous pouvez cocher ou décocher dans le menu Location/Local Map l'option "shut down tailwind ILSs" (en haut à droite de la fenêtre), qui a pour effet de rendre inactif les ILS des pistes qui ne sont pas face au vent.

ATTENTION : Il y a des aéroports où l'ILS est volontairement décalé pour des raisons comme la présence du relief (LOWI Innsbruck) ou pour éviter de trop survoler les villes (LFMN Nice).

Utilisation :

Dans l'exercice suivant, nous allons atterrir à LFKJ Ajaccio sur la piste 02.

1 - Dans le menu Location/Local Map, repérons la fréquence correspondante à cet ILS : 110.30

2 - Rentrons cette fréquence dans notre instrument de navigation NAV 1, en tournant le bouton correspondant :

- Dans le sens horaire droite pour augmenter le chiffre avant le point

- Dans le sens antihoraire droite pour diminuer ce chiffre

- Dans le sens horaire central pour augmenter le chiffre après le point

- Dans le sens antihoraire central pour diminuer le chiffre après le point

3 - Dans le menu : Location/Select Global Airport, sélectionnez apt (airport) : LFKJ, puis cliquez sur la touche 3mn à droite de RWY 02, pour vous retrouver en finale, à 3nm de la piste 02 de Campo dell Oro.

Observez, en modifiant l'assiette et le cap de votre avion, ce qui se passe sur le récepteur ILS :

 

Vous êtes trop bas ! (l'instructeur vous dit "appel en haut !")
Vous êtes trop haut ! (l'instructeur vous dit "appel en bas !")
Vous êtes trop à droite !((l'instructeur vous dit "appel à gauche !")
Vous êtes trop à gauche ! (l'instructeur vous dit "appel à droite !")

Gagné ! Suivez cette pente et vous atterrirez pile sur la piste, même par gros temps !

Vous avez remarqué ce petit instrument à 3 voyants ?

Il s'agit d'un récepteur de balises-markers. Un marker est une radioborne à rayonnement vertical de courte portée, qui accompagne presque toujours l'ILS.

Au sol, il y a 3 balises-markers à respectivement 0, 1 et 7 km du seuil de piste. Elles permettent au pilote en approche de se situer par rapport à ce seuil de piste.

Il reçoit à chaque verticale de balise un signal sonore et lumineux :

- Outer Marker (7 km) : 2 traits/seconde + lampe bleue

- Middle Marker (1 km) : 1 trait 1 point/seconde + lampe ambre

- Inner Marker (seuil de piste) : 6 points/seconde + lampe blanche

Tout va très vite. Guettez-le attentivement !

Remarque :

On peut s'aider du guide aérien matérialisé sous forme de rectangles dans lesquels il faut passer.

On fait Cntrl + P, et on peut traverser le tunnel rectangulaire, à condition d'avoir la fréquence ILS de la piste correspondante active.

... Et bon atterrissage !