ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
VOR

Ce chapitre a été revu et corrigé par un vrai pilote.

Définition :

Dénommé Very High Frequency Omni-Range (ou VOR), il a été introduit dans le milieu des années 1950 et a représenté une amélioration importante en matière de précision de navigation aérienne. Chaque station VOR a une fréquence VHF comprise entre 108,2 et 117.95 MHz (Mégahertz). Sa portée est " optique " et augmente avec l'altitude de l'avion. La station VOR émet une série infinie de radiales. Pour des raisons pratiques, seulement 360 de ces radiales sont utilisées, une pour chaque degré du compas. Chaque radiale indique un cap magnétique sortant de la balise. En affichant une fréquence VOR sur le NAV/COM, l'aiguille mobile du VOR, une fois centrée à l'aide de la molette (OBS), indique la radiale interceptée soit en rapprochement (TO) ou éloignement (FROM). En prenant le cap indiqué par la pointe de l'aiguille sur la couronne graduée, avec un TO dans le voyant, l'avion se dirige vers la station, avec un FROM il s'en éloigne.

Les stations VOR apparaissent dans les cartes d'X-Plane comme des cercles plus gros avec des entailles sur les bords, semblables à une horloge. Dans l'onglet Hi-speed et les cartes Enroute, ils sont noirs, alors que dans l'onglet Sectional, ils sont bleus.

Dans le cadre, le nom et l'identifiant sont sur le côté gauche et le mot VOR et sa fréquence sur la droite. Par exemple, dans l'image ci-dessus, le VOR Domingo, dont l'identifiant est DGO, transmet sur la fréquence de 112,60 MHz.

Un VOR-DME, combine le VOR comme décrit ci-dessus, avec un dispositif mesurant la distance qui sépare l'avion de la station. DME = DISTANCE MEASURING EQUIPMENT. Dans X-Plane une station VOR-DME est indiquée comme ci-dessous :

Un autre type de balise VOR, le VORTAC, se retrouve aussi dans les cartes d'X-Plane . Il s'agit d'un émetteur qui combine les caractéristiques du VOR et du TACAN. Le TACAN ( Tactical Air Navigation ou Navigation Aérienne Tactique ) fournit des informations semblables à un VOR civil, mais réservées aux pilotes d'appareils militaires. Toutefois, pour nous les civils, ils fonctionnent comme un VOR-DME.

Mode d'emploi :

Préparation :

Pour radionaviguer, on relève sur la carte Local Map/ Sectional ou Low Enroute les VOR's qui se trouvent sur la route de la destination choisie et les caps des différentes étapes.

Une carte VFR-GPS à 1:500.000 de Jeppesen est fortement recommandée.

Notez l'identifiant, les fréquences et les caps, sur une feuille de route, la feuille de NAV.

Avant le départ, affichez la fréquence de la première station VOR comme active, la seconde en attente dans la radio NAV/COM N°1, celle du haut. Pensez à afficher également le cap à suivre pour le premier tronçon de route sur l'instrument VOR N°1, en tournant la molette pour centrer l'aiguille avec un TO dans le voyant.

Ecoutez les signaux en morse émis par le VOR choisi, et contrôlez si ça correspond avec les lettres de l'identifiant. A bord du Cessna 172SP, les radios NAV/COM se trouvent à droite du tableau de bord, sous le GPS .

On peut afficher éventuellement la fréquence du 3ième. et du 4ième. VOR du plan de vol, dans la radio NAV/COM N°2 si besoin en est.

Dans la boîte de mélange, on active le NAV/COM N°1 au départ. Dès que l'équipement de bord reçoit les signaux, le drapeau rouge disparait de l'instrument VOR.

Le vol :

Maintenant volez vers ce cap précis et avec un TO dans le voyant, vous vous dirigerez exactement vers la station VOR choisie.

La déviation de l'aiguille du VOR, soit à gauche, soit à droite, indique que vous déviez de 2° de votre route (radiale) par point. Une déviation maximale indique 10° de dérive de la route (radiale) choisie. L'aiguille représente votre route et le petit cercle au centre représente l'avion.

Pour corriger la dérive, volez l'avion vers l'aiguille avec un angle d'attaque de 2°, 4° ou plus selon le nombre de points dépassés. Si la dérive est trop grande, attaquez de 30° et diminuer l'attaque suivant la rapidité avec laquelle l'aiguille du VOR revient au centre. Cela s'appelle " tracking ".

Avec un seul VOR affiché, vous ne savez pas vraiment où vous étes par rapport à votre station VOR, seulement que vous vous dirigez droit dessus. A moins d'utiliser un VOR-DME " inbound " vous ne savez pas si vous êtes à 15 miles ou à 45 miles de votre point de route = station VOR .

La solution consiste à afficher une station VOR qui se trouve à gauche ou à droite de votre route. Si vous reliez le point central du second VOR par une ligne imaginaire qui coupe votre route avec un angle de 90°, vous survolerez exactement la sécante au moment au l'aiguille du second instrument VOR se trouvera centrée. Au préalable afficher la radiale estimée sur la couronne de ce second instrument VOR avec un FROM dans le voyant. Si voulez savoir plus vite où vous êtez tournez la molette OBS jusqu'a ce que l'aiguille soit centrée avec toujours un FROM dans le voyant.

Si vous êtes en route sans destination précise, ou si vous vous êtes perdu, et que vous avez besoin de savoir vite où vous êtes par ce que vous avez encore pour 30' d'essence et que la nuit tombe, pas de panique ! Voici comment vous en sortir :

Sur la carte VFR-GPS de Jeppesen vous tracez un cercle autour de votre position estimée. Vous relevez deux stations VOR une à gauche une à droite, dont vous affichez les fréquences et centrez les aiguilles avec le voyant en FROM. La sécante des deux radiales est exactement votre position. Ce chapitre de radio-navigation qui distingue les vrais pilotes des amateurs s'appelle " le positionnement ".

Beaucoup d'exercices vous rendront habile à vous en sortir vite. Entretemps volez des cercles, des " 360° ", pour rester dans la zone de la position estimée.
 

Un exemple pratique :

1) Téléchargez le Cessna 172 par défaut d'X-Plane et le scènes : LFNC Mt Dauphin-St Crepin et LFTZ La Mole (sur xpfr.org), ainsi que la carte de La Mole sur le site de la SIA  (section AIP-Cartes)

2) Repérez la fréquence des balises VOR de votre plan de vol. Dans notre cas, c'est :

- d'abord Digne code morse DGN et fréquence 113.85,

- puis St Tropez STN 116.50.

Le code morse qui leur correspond permettra de vérifier que l'on ne s'est pas trompé. Pour le connaitre, repérez les 3 lettres en dessous de la balise sur la "Local Map": STP.

En morse, cela donne : -.. --. -. pour DGN et ... - .-- pour STP.

3) Affichez 113.85 en actif sur la radio NAV 1, et la fréquence 116.50 en attente.
En vol, vous n'aurez qu'à cliquer le bouton <---> pour passer sur la seconde fréquence,
Ensuite, vous afficherez le cap sur la couronne de l'instrument pour centrer l'aiguille avec
la molette OBS.

 

4) Sur certains instruments, on peut afficher une fréquence d'attente, puis la passer en active (ici, exemple de l'Avanti Ferrari)
5) Sur l'instrument VOR, l'aiguille bouge et se positionne.
6) Dans la boîte de mélange, cliquez sur le bouton NAV 1 pour activer.
Tiens on entend le code morse de la balise ! C'est bien celui de Digne.
Le VOR a une transmission dite "optique". S'il y a des massifs environnants qui
bloquent la réception, il faudra monter d'abord pour atteindre une certaine altitude,
avant que l'aiguille bouge et se positionne.
7) Nous allons décoller de la piste 16, longer le bord de la vallée et "attraper" notre premier VOR. Nous devons rejoindre la radiale QDM 205 du VOR de Digne, c'est à dire prendre le cap 205 vers cette balise. (QDR étant la direction opposée à la balise).

8) Les radiales sont représentées comme une rose des vents.

Vous pouvez la voir en cliquant dans la case "Show Rose" à droite de la Local Map.

9) Faisons tourner la couronne avec la molette OBS de façon à avoir un
TO dans le voyant de notre instrument VOR. L'aiguille qui représente
notre route doit être centrée, entre les 2 flèches jaunes.

 Nous suivons alors le cap 205 en "volant vers l'aiguille" pour corriger.


Nous pouvons essayer de quitter ce cap pour voir le comportement de
l'aiguille ( notre route à suivre ) et pour comprendre comment cela fonctionne.
Si l'avion part à droite / gauche, nous pouvons recentrer l'aiguille avec la
molette OBS. En continuant à tourner la molette OBS, l'aiguille indiquera une
dérive de + 10° à gauche / droite, au delà de cette déflection maximale
le voyant TO changera en FROM.

En recentrant l'aiguille après le basculement, avec maintenant la mention FROM au voyant, l'instrument indiquera le cap à suivre pour sortir de la station sur la même radiale.
Si vous ne faites rien, au passage de la verticale du VOR, l'aiguille basculera
automatiquement avec la mention FROM dans le voyant. Vous êtes " outbound ", vous continuez à voler sur la même radiale, mais en éloignement de la station.

10) Il est donc temps de passer au VOR suivant : Saint Tropez. Cliquez <---> et
recentrez l'aiguille avec la molette OBS sur le bon cap. Écoutez le signal en
morse des lettres STP. Pensez à vous annoncer à la tour de contrôle de la
Mole 10' avant d'entrer dans le secteur.

 

11) Sur certains avions comme le Piper Malibu, équipé d'un instrument DME
( Distance Measuring Equipment ), la distance restante à parcourir est
affichée automatiquement. Comme le VOR de Saint Tropez est un VOR-DME, le DME affiche 49,8 nm à parcourir pour atteindre la station.
12) La Mole n'est pas équipé d'une balise VOR ni autre, vous terminerez donc le vol
à vue. Pour ce faire, prenez la carte VAC de LFTZ et suivez l'acheminement VFR indiqué par la tour de contrôle de La Mole. Le reliëf environnant et les vents dans les vallées ne vous faciliteront pas la tâche. Sachez qu'en vent arrière la piste est
occultée par les reliefs. Vous ne verrez la piste qu'au dernier moment !

Dans la scène d'X-Plane, vous avez deux petits moulins sur votre droite, des chevaux sur la gauche, et c'est l'atterrissage. Une fois au parking, un peu de route (30 minutes), et il ne vous reste plus qu'à piquer un plongeon, la mer est bonne !

Bon vol !

Vous avez aussi un simulateur d'aide à la Navigation VOR ici.