Contrib
Généralités

LES OUTILS

  • Une montre ou un chronomètre
  • Un compas
  • Un rapporteur et une règle et un crayon

pour déterminer la trajectoire sur la carte avant de partir ou dans l'avion pendant le vol.

Comme les vrais pilotes, vous pouvez adopter le système de la planche et de l'élastique pour mettre votre trajectoire, vos photos et vos notes à portée de vue, en le fixant sur votre cuisse, surtout si vous avez peu de place sur la table où se trouve votre simulateur de vol.

  • Dans X-Plane, vous pouvez avoir sur la carte les points d'entrée vfr des aéroports avec ce fichier Points VFR fait par Aimé.

C'est un fichier texte qui se lit avec le bloc-notes ou tout logiciel lisant les fichiers textes.
On rappelle que le fichier .dat dont il est question ci-dessous s'ouvre avec le même logiciel.

2 solutions:

1) votre éditeur permet d'insérer un fichier texte dans un autre fichier, le procédé sera direct

2) - ouvrir le fichier X-plane_VfrPoint
- selectionner tout ce qu'il contient
- faire copier

puis pour les 2 cas:

ouvrir le fichier X-plane->Resources->Default data->earth_fix.dat
insérer le contenu(cas1) ou coller(cas2) à la fin de ce fichier
--->MAIS ATTENTION: avant la ligne "99"
et bien sûr, sortir en sauvegardant !

LES MOYENS

Le tracé et le temps

Tirez un trait entre les aéroports de départ et d'arrivée

Sur ce trajet, mettez un petit trait qui croise la ligne du tracé chaque 10 nm, en décomptant la distance parcourue.

Par exemple, si vous devez faire 95 nm, le premier trait sera au départ, puis à 85 nm, puis à 75nm, etc ... jusqu'à 5nm, distance à partir de laquelle on peut voir la piste d'arrivée.

Sur une feuille de route mentionnant le cap, la distance et le temps estimé entre chaque repère compte tenu du vent, inscrivez en vol votre temps estimé, puis en vol, à côté, votre temps réel. Les premières différences entre ces deux temps vous donnent une idée du décalage, et en suite du temps qu'il faut ajouter ou soustraire du temps estimé pour arriver plus exactement pile à l'heure sur le point de repère suivant.

Cheminement

Il consiste à relier la verticale d'un point à celle d'un autre point souvent à portée visuelle l'une de l'autre, et/ou à suivre des lignes naturelles ou artificielles jalonnées de repères, d'autant plus que la météo est médiocre (si vous avez coché la météo réelle ou configurée comme telle). Il utilise la ligne droite.

Dans X-plane, les repères les plus faciles à suivre sont les côtes.

Dans la dernière version, vous pourrez aussi profiter du tracé des routes et des voies ferrées, celle des rivières n'étant pas toujours très exacte.

Vous pouvez télécharger les routes et voies ferrées : pour la France, sur Xpfr.org et pour le reste du monde, sur X-Plane.org. Vous pouvez aussi les faire vous-même avec le programme XPOSM.

Placez-vous à droite du repère pour ne pas le quitter des yeux.

Estime

A partir de sa position de départ, on détermine le cap et l'heure d'arrivée sur un point caractéristique ou sur l'aérodrome de destination. Il est aussi utilisé pour déterminer la position de l'avion, à partir d'un temps de vol et d'un cap donnés.

Comment faire ? Il faut :

- Vous renseigner sur la force et la direction du vent sur le trajet que vous avez choisi

- Calculer la dérive de votre avion sur ce trajet. C'est l'écart provoqué par le vent, entre le cap fixé au départ et la route réellement suivie).

- Enfin, estimez votre temps de vol à partir de ces données.

Erreur systématique

Si vous volez à basse altitude, que vous n'utilisez pas la radio que vous avez de fréquents changements de direction à faire ou que vous traversez des zones au paysage monotone (rappelez-vous les pionniers de l'Aéropostale !), essayez d'intercepter des lignes naturelles (chaines de montagne, côtes, fleuves, autoroutes, voies ferrées ...) et basez-vous sur ces repères que vous êtes venus chercher, même en dehors de votre ligne droite, pour connaître votre position.

Le support photographique

Si vous avez la chance d'avoir sous la main des photos des endroits que vous traversez, servez-vous-en !

Vues d'avion, bien sûr. Comme les bâtiments d'un aéroport survolé, certains monuments ...

Dans X-Plane, pendant la préparation, positionnez-vous au-dessus des vues intéressantes à identifier et faites une capture d'écran (avantage du simulateur ...)

Radionavigation

C'est une sorte de cheminement, de VOR en VOR. Voir ce chapitre. Mais il s'agit déjà d'un instrument, plus de pur VFR ...