ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Montée et descente

La montée :

Quelques principes :

- Un avion monte quand vous augmentez la poussée (et non pas la portance).

- Un avion a besoin d'une vitesse minimale pour décoller, puis pour monter (en tirant sur le manche). Chaque avion a une vitesse de rotation (décollage), puis de montée optimale qu'il faut respecter et qui est mentionnée dans le document qui l'accompagne. Dans certains avions, il ne faut mettre plein gaz qu'un minimum de temps, sous peine d'avoir des ennuis de moteur. Dans un Cessna 175, on peut mettre plein gaz et la vitesse optimale de montée est de 75 Kt.

Le variomètre indique alors 500 ft/mn.

- Plus la pente de montée est forte, plus la vitesse maximale de l'avion baisse.

- En dessous d'une certaine vitesse - différente selon les modèles - l'avion décroche : la portance se réduit et il est impossible de maintenir l'appareil en vol (voir le chapitre "décrochage").

La descente :

- Il suffit de la gravité pour redescendre. Plus la pente est forte, plus la vitesse augmente, et plus vous pouvez baisser les gaz.

- En finale, vous devrez garder une vitesse d'environ 30% de plus que la vitesse de décrochage de l'avion.