Contrib
Les aéroports

Tout d'abord, il faut que vous récupériez quelques renseignements sur les 2 aéroports que vous avec choisi pour votre vol.

Puis les METAR et TAFpour chacun, disponibles sur de nombreux sites.

Le menu dans X-Plane

Vous en trouverez la description sur cette page.

Comment choisir son aéroport ?

Chaque aéroport, quelle que soit son importance, est nommé par un code de 4 lettres, le code OACI, dont vous trouverez la définition ici. Pour en trouver un, vous pouvez consulter ce site.

Selon son importance, il peut être contrôlé (= avoir des contrôleurs pour vous guider) ou non.

Vous trouverez les différentes pistes disponibles pour chaque aéroport sur un plan.

  • La liste des aéroports sur les sites Airport Guide et OurAirports
  • Le site de la SIA (Service de l'Information Aéronautique), section AIP-cartes, vous donne gratuitement ceux des aéroports français.
  • Pour les aéroports étrangers, c'est dans cette section et ici.
  • Pour les aéroports des États-Unis, il y a ce site.
  • Pour les aéroports belges, il y a ce site.
  • Pour les altisurfaces françaises, c'est ce site.

Il faut toujours prévoir dans son plan de vol un aéroport de déroutement, au cas où celui de destination serait impraticable (en particulier à cause de la météo).

Comment choisir sa piste ?

Vous avez mis la météo réelle pour votre vol, mais vous ne savez pas sur quelle piste décoller (et atterrir, il le faudra bien, un jour ou l'autre, avant la panne sèche ...)

La plupart des pistes servent à la fois à l'atterrissage et au décollage. Mais s'il y en a deux parallèles, d'une manière générale, la plus longue c'est pour les décollages, les plus courtes pour l'atterrissage.

Les pistes sont normalement orientées dans le sens des vents dominants, de manière à faire profiter les avions des courants aériens, qui vont faciliter le décollage et améliorer le freinage lors de l'atterrissage, les avions se présentant toujours face au vent.

Un aérodrome, LFLG Le Versoud près de Grenoble et son plan (pour plus de détails, télécharger celui de la SIA).

Les plus grands aéroports et ceux pour lesquels il n'y a pas de vent dominant marqué, ou pour lesquels il y a deux grands types de vents dominants, peuvent avoir plusieurs pistes ou groupes de pistes, chacun orienté d'une manière différente. Lorsqu'il y a deux axes, il peuvent être perpendiculaires si aucune orientation de vent dominant n'est marquée, de manière à toujours trouver une orientation favorable à peu près face au vent. Si deux grands types de vents dominants sont identifiés, les orientations des pistes vont marquer l'angle entre ces orientations de vents dominants. Exceptionnellement, on peut trouver des aéroports où trois orientations de pistes coexistent, avec un angle de 60 degrés entre elles.

Dans le cas où l'aéroport comporte plusieurs pistes ou groupes de pistes, les pistes d'une orientation donnée croisent souvent les autres pistes, afin de réduire l'emprise globale de l'ensemble. Ceci ne pose pas de problème particulier, puisqu'une seule orientation de piste est utilisée et signalée à un moment donné. (source Wikipedia)

Un aéroport de grande taille, LFPG Paris Charles de Gaulle et son plan (pour plus de détails, télécharger celui de la SIA).

Si vous avez choisi de cocher "Météo réelle", choisissez la piste :

  • En priorité : en fonction de ce qui est mentionné dans le document de l'aéroport
  • la plus proche de l'orientation du vent
  • La plus en adéquation avec le gabarit de votre avion : herbe et/ou courte pour les avions légers, longueur suffisante pour les avions de ligne et les chasseurs.
  • En bon état ... ce qui est en principe le cas dans X-Plane.

Mais pour plus de réalisme, consultez les Notams de vos 2 aéroports avant de partir. Sur cette page sont mentionnés 2 sites intéressants : le SIA et Olivia.

En fonction de la longueur des pistes, de leur disponibilité (entretien, réparation après accident, entrainements), du relief environnant, de l'altitude minimum de survol des terres, du modèle d'avion, de la piste en service ...

La signalisation

Les aires de roulage (ou taxiways)

Pour savoir comment piloter son avion sur les taxiways, consultez cette page.

Les voies de roulage sont généralement signalées par une ligne jaune continue simple au centre(éclairée en vert)et double sur les côtés(éclairée en bleu).

Pour la signification des différents panneaux de roulage, vous pouvez lire le chapitre concernant WED, traduction française, page 21 et suivantes.

Comment passer du parking à la piste ?

On suit les balises bleues piste à main gauche. De jour, on suit les panneaux sur le tarmac qui donnent les directions des points d'arrêt et piste, comme sur la route.

Pour se repérer sur les aéroports, on peut utiliser le plugin airport navigator, don Turbine parle sur son site dans ce chapitre. Sinon, il y a les cartes (charts) pour chacun des aéroports dont on parle plus haut.

Les pistes (ou runways)

Chaque extrémité de piste est appelée par 1 numéro, qui correspond à son orientation magnétique ou QDM. Ici, 100°.
La nuit, la piste est éclairée de la façon suivante : le seuil de piste est en vert, la fin de piste est en rouge et les bords sont en blanc.

Il y a aussi une aide à l'atterrissage : le PAPI (dont on parle aussi dans ce chapitre), sur la gauche de la piste de certains aéroports, qui vous indique la bonne pente.

Quand les 4 lumières sont de couleur blanche, vous êtes trop haut.
Quand 2 lumières sont rouges et 2 blanches, vous êtes sur la bonne pente.