ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Les différences entre FS et X-Plane

Les personnes qui passent de Flight Simulator à X-Plane étant de plus en plus nombreuses, voici une page qui peut aider à mieux comprendre X-Plane à partir des différences et points communs entre les deux simulateurs.

Généralités

  • Flight Simulator (FS) à partir de la version 5 n'existe que pour la plateforme Windows. X-Plane, créé à l'origine sur Mac, existe aussi pour Windows depuis la version 2 et pour Linux depuis la version 8.
  • FS utilise la bibliothèque graphique DirectX pour l'affichage. DirectX n'existe que pour Windows. De son coté X-Plane utilise la bibliothèque graphique OpenGL qui a l'avantage d'exister sur Mac, Windows, Linux et bien d'autres plateformes.
  • Conséquence du fait d'être multi-plateformes, X-Plane ne permet pas de détacher des fenêtres comme avec FSX pour déplacer par exemple le tableau de bord, les manettes ou le bloc des radios. Les différences de gestion du fenêtrage entre les 3 OS ont fait renoncer l'auteur d'X-Plane.
  • La toute première version de ce qui deviendra X-Plane n'était destinée qu'à l'entrainement de son auteur, Austin Meyer. Ensuite il en a fait profiter des amis pilotes, puis le grand public. X-Plane au départ était donc destiné à ceux qui savaient déjà piloter, c'est pourquoi il ne comporte pas de tutorial pour l'apprentissage du pilotage ni de mode Facile. Il a fallu attendre la version 9 pour disposer de l'auto-coordination pour ceux qui n'ont pas de palonniers, alors que cette option est activée par défaut en mode facile dans FS depuis le début !
  • les touches pour les différentes commandes dans le simulateur sont différentes entre FS et X-Plane, néanmoins on peut en trouver des communes comme la commande du train d'atterrissage G et la pause P. Changer ses habitudes est toujours un peu difficile mais pour rassurer les nouveaux venus il faut signaler qu'elles ont été un peu réorganisées entre les versions 9 et 10 d'X-Plane donc les anciens doivent aussi changer les leurs.

Les avions

  • Dans FS ils sont tous à la racine du dossier Aircraft. Dans X-Plane on est plus libre. On peut par exemple créer un dossier Autres à la racine du simulateur et on peut même les classer avec des sous-répertoires.
  • Dans FS un avion est composé au minimum de deux fichiers, un .air qui contient les informations du modèle de vol et un .mdl qui contient le modèle visuel auquel il faut rajouter les textures. Dans X-Plane au minimum on n'a que le fichier .acf qui contient à la fois des données de modèle de vol et un visuel simplifié. A partir de la version 8 il est possible d'adjoindre au fichier .acf un ou plusieurs fichiers .obj (objets 3D) pour améliorer le visuel ou le remplacer complètement.

Les scènes

  • Les fichiers de scènes dans FS sont les .bgl et dans X-Plane les .dsf (depuis la version 8, avant c'était des .env)
  • Un fichier BGL peut couvrir le monde entier alors qu'un fichier DSF est limité à une surface de 1 degré de latitude sur un degré de longitude.
  • Si dans FS les données d'aérodromes (pistes, taxiways, fréquences radio,...) ainsi que les données de navigation (VOR, NDB, ILS,...) sont compilées dans des fichiers BGL, dans X-Plane ces éléments sont dans des fichiers au format Texte qui couvrent le monde entier.
  • Dans FS on peut les mettre où on veut et on les déclare ensuite dans la Bibliothèque de scène (fichier scenery.cfg) où on peut changer l'ordre, activer/désactiver. Dans X-Plane il faut les mettre à la racine de Custom Scenery et c'est l'ordre alphabétique qui compte. Pour désactiver il faut enlever la scène de Custom Scenery, je me suis créé un Custom scenery inactifs pour ça.
  • Depuis la version 10.10 d'X-Plane il existe un fichier scenery_pack.ini dans le dossier Custom Scenery. Il est alimenté automatiquement au démarrage. On peut changer l'ordre des scènes ou les désactiver en remplaçant SCENERY_PACK par SCENERY_PACK_DISABLED. Cela doit se faire à la main car, au moins jusqu'à la version 10.25, il n'y a pas d'interface pour gérer ce fichier.
  • Il n'existe pas de fichiers Mesh et LandClass pour X-Plane. Dans FS ce sont des éléments séparés qui peuvent s'additionner à l'exécution alors que dans X-Plane tout est déjà mixé à la contruction des fichiers DSF (l'équivalent des BGL).

La configuration du simulateur

  • Boutons : dans FS on choisit une fonction et on lui attribue un bouton. Dans X-Plane on choisit un bouton et on lui attribue une fonction. Exactement l'inverse, donc de quoi troubler les nouveaux venus.
  • Configuration du joystick : dans FS les modifications sont sauvegardés dès qu'on sort de l'option, par contre dans X-Plane les modifications d'axes et de boutons ne sont sauvegardés que lorsqu'on quitte le simulateur normalement (depuis X-Plane 10 chaque changement est immédiatement pris en compte, y compris les déconnexions/reconnexions de périphériques).
  • Multi-Ecran: X-Plane ne permet pas de détacher des fenêtres pour les déplacer (passer sur un autre écran par exemple) comme dans FS. Il ne fonctionne pas en mode multi-fenêtré. Austin Meyer a fait un choix technique: pour avoir des vues fluides X-Plane ne gère donc qu'une seule vue. La seule vue affichable simultanément sur un écran séparé à partir de la même sortie vidéo est la vue "carte". Malgré-tout, il reste possible d'utiliser la fonction "extension du bureau à un deuxième moniteur" pour étendre la vue d'X-Plane sur deux écrans moyennant une résolution adéquate dans X-Plane (le fenêtre d'x-plane peut également être étirée manuellement dans Windows si X-Plane n'est pas en mode "plein écran"). Pour pouvoir afficher et configurer des vues indépendantes, il vous faudra 1 machine par vue (X-Plane a été doté de toutes les fonctions nécessaires pour cela). chaque machine devra utiliser la même version d'X-Plane et posséder les mêmes scènes et avions que ceux utilisés sur le poste principal.