ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Aircraft

Open Aircraft

fr : Choix de l'aéronef

Boîte de dialogue vous permettant de sélectionner un aéronef. Par convention, les aéronefs sont placés dans le dossier Aircraft mais vous pouvez les mettre où bon vous semble. Un conseil : créez un dossier dans Aircraft dans lequel vous mettez tous les aéronefs que vous avez récupéré sur internet pour simplifier l'installation d'une mise à jour.

Depuis la version 10.10 r3, il n'est plus possible de choisir la livrée en vol. Vous devez la choisir avant de décoller dans la fenêtre même du choix de l'avion (cadre de droite).

Open Livery

fr : Vous permet de choisir une livrée différente, mais attention, seulement si elle existe.(pour les versions 9 et 10 avant la V10.10 r3)

L'avion restera dans la position où vous l'avez laissé, même s'il est en vol à ce moment-là.

File Flight Plan

Le plan de vol doit comporter toutes les étapes qu'un avion traverse pour aller de son aéroport de départ à celui d'arrivée, avec tous les points de cheminement qu'il doit traverser.

Appuyez sur la touche "retour" de votre clavier, puis cliquez dans le cadre transparent sur "File Flight Plan".

Entrez votre plan de vol dans ce cadre qui apparait :

Attention : ce menu n'apparaitra que si vous avez enlevé certains plugins.

Pour le rédiger, prenez par exemple le plan édité par Routefinder.

1- enlevez :

  • L'aéroport de départ et d'arrivée
  • Les Sid et Star
  • Les Airways

2- conservez bien tous les points de cheminement ou waypoints

3- Copiez-collez la liste des étapes dans le cadre "ROUTE".

Par exemple entre LIRF et EGLL :

  • Route Finder : LIRF SID GILIO UM729 DJL UH37 BRY UM733 PIREG UT421 BIG STAR EGLL
  • X-Plane : GILIO DJL BRY PIREG BIG

Si vous l'avez correctement rédigé, il reviendra à votre écran affichant le tableau de bord de l'avion. Sinon, il vous affiche les erreurs à corriger.

Weight and Fuel

fr : Poids et carburant

- Onglet Fuel/Payload :les curseurs gris correspondent de haut en bas au centre de gravité, au poids à vide, à la charge utile (passagers et bagages), au carburant total et pour chaque réservoir et au poids total et celui autorisé.

- Onglet Ordnance : pour les armements

Equipment Failures

fr : Pannes

Un bon pilote doit savoir gérer toutes sortes de pannes et X-Plane nous en propose une très grande quantité.

La fenêtre du menu Aircraft\Equipment Failures vous donne une idée de ce qu'il peut arriver lorsque les instruments ne se comportent pas comme ils sont censés le faire en vol.

Il détaille pour chaque onglet et chaque bouton les différentes pannes possibles.

Le bouton en haut Reset all systems to operational est une remise à zéro (sans panne)

Les catégories de pannes gérées sont les suivantes:

  • Matériel
  • Moteurs
  • Instruments divers
  • Surfaces
  • G 430
  • G1000 (si vous avez un G1000 réel attaché à X-Plane)
  • NAVAID

Dans l'onglet World/MTBF, ce sont les pannes extérieures à l'avion que vous pouvez simuler, comme par exemple les impacts d'oiseaux et les pannes d'aéroport.

Pour ce réglage-là comme pour ceux des autres onglets, sélectionnez un des textes du menu déroulant pour chaque instrument pour lequel vous voulez simuler une panne.

Vous avez le choix entre :

  • Always working : fonctionne toujours
  • Mean time until failure : Temps moyen jusqu'à la panne (que vous réglez en minutes à sa droite)
  • Exact time until failure : Temps exact jusqu'à la panne (que vous réglez en minutes à sa droite)
  • Fail at exact speed KIAS : panne à une vitesse précise (que vous réglez en nœuds à sa droite)
  • Fail at exact altitude AGL : panne à une altitude précise (que vous réglez en pieds à sa droite)
  • Fail in CTRL f ou JOY : panne avec la touche Ctrl f ou le joystick
  • Inoperative : panne totale et permanente (clignote en rouge)

En bas de cette fenêtre se trouve un réglage spécial MTBF ou "mean time between failures", autrement dit : temps approximatif entre les pannes. Attention : ne pas confondre avec "Mean Time Before Failures" ou temps approximatif avant une panne, utilisé pour divers appareils. Ce réglage affecte tous les systèmes de l'avion en plus des pannes que vous aurez réglées pour chaque instrument.

Aircraft and Situations

fr : Avions et situations

Cadre Situations:

Onglet Situations:

C'est dans cette fenêtre que vous pourrez choisir l'aéronef que vous utiliserez dans les situations particulières.

Il faut :

  • Choisir le bon avion (on ne se fait pas catapulter avec un ULM ou tracter avec un F22 ...)
  • Puis choisir le bouton que vous souhaitez

Ces boutons sont utilisés pour stocker et exploiter des situations atmosphériques instantanées, des avions, etc. Une situation enregistre la position de l'aéronef dans l'air (ou au sol), sa charge utile, la quantité de carburant dans les réservoirs, tout. Ceci est particulièrement utile pour le chargement rapide et pratique d'un type spécifique d'approche.

Seule restriction : les fichiers ne sont en général pas valables d'une version d'X-Plane à une autre.

Voilà leur liste traduite :

  • Décollage dans l'herbe
  • Décollage sur terrain boueux
  • Décollage sur gravier
  • Décollage dans l'eau
  • Décollage sur un hélipad
  • Catapultage d'un porte-avions (enlever les freins pour décoller)

  • Traction planeur. Une fenêtre vous affiche :

"Vous ne serez pas positionné en altitude par un avion (mais au décollage)
Votre objectif est de vous maintenir en arrière du plan de remorquage, de ne pas tirer de chaque côté
Lâchez le câble lorsque vous êtes prêt à planer seul (touche espace)
Vous pouvez essayer avec n'importe quel planeur, y compris ceux que vous aurez dessiné dans Plane-Maker"

Relâchez les freins pour décoller derrière votre avion tracteur

  • Treuillage Planeur
  • Vol en formation
  • Ravitaillement en vol (perche rigide). Une fenêtre vous affiche :

"Vous allez maintenant essayer de voler avec la sonde de ravitaillement en vol de votre avion à quelques pieds de la sonde du ravitailleur et maintenez-le là.

Vous recevrez alors du carburant.

Essayez cela avec un avion comme le F4 Phantom.

Vous pouvez essayer dans n'importe quel avion muni d'une sonde de ravitaillement, y compris ceux que vous aurez dessiné dans Plane-Maker"

Quelques conseils pour réussir, cette opération étant très difficile :

  • Mettez la luminosité du HUD au maximum
  • Oubliez la perche et concentrez-vous sur 2 points à ajuster : la trajectoire de vol et la ligne d'horizon sur ce HUD
  • Puis maintenez la trajectoire le temps du ravitaillement.

Cette opération est nettement plus facile à réussir (tout est relatif ...) avec un joystick qu'une souris !

  • Ravitaillement en vol (panier). Une fenêtre vous affiche le même texte.
  • Lancer de fusée X-15 par le B-52 :

Sélectionnez la fusée X-15 (dans Aircraft/Open Aircraft/X-Plane).

Une fenêtre vous affiche : "Vous allez être lâché de l'aile d'un autre avion (c'est le B-52 par défaut). Appuyez sur la barre Espace pour être lâché.

Si vous êtes dans le X-15, vous pouvez essayer de voler à plein régime au portes de l'espace.

Cela brûlera la peinture de votre fusée en un seul vol.

Le X-15 crashe ou explose de temps en temps. Votre assurance-vie est probablement périmée."

  • Ferroutage de la navette par un B747

  • Approche sur un porte-avions. Choisissez un chasseur avec une crosse d'appontage, évidemment !

  • Approche sur une frégate.
  • Approche sur une plate-forme pétrolière de taille moyenne ou grande. Choisissez un hélicoptère !

  • Approche d'un feu de forêt :

Il faut être dans une région de forêts, qu'il ne pleuve pas et que la température extérieure soit supérieure à 15°C.

  • La Navette Spatiale : ré-entrée dans l’atmosphère, totale ou finale, approche totale ou finale.

Comment faire ? Avec l'onglet suivant :

Onglet Other Aircraft Profiles:

1 - Enlever le plugin "xsquawkbox" s'il est présent

2 - N'oubliez pas d'avoir 2 avions minimum dans le menu Other Aircraft Selection/number of aircraft (voir ci-dessous, onglet Other Aircraft).

3 - Puis il y a 2 étapes à franchir avant de voir la situation choisie. Par exemple, pour l'avion remorqueur de planeurs :

  • Aircraft/Aircraft and situations/Other Aircraft Profile : cliquez sur la ligne, il vous amène dans la fenêtre de choix des avions pour que vous sélectionnez celui que vous préférez.
  • Puis Aircraft/Aircraft and situations/Situations : case "Glider-Tow"
  • Ligne "B747-100 NASA.acf ": c'est l'aéronef qui sera utilisé quand vous sélectionnez l'option "Piggyback Shuttle on 747" (Navette spatiale sur 747)
  • Ligne "Orbiter.acf ": c'est l'aéronef qui sera utilisé quand vous sélectionnez une des options "Space Shuttle" (Navette spatiale) 
  • Ligne "X-15.acf" : C'est l'avion qui vous lâchera dans l'option "Air-Drop from B-52" (Lancer de fusée X-15 par le B-52)
  • Ligne "L5.acf" : C'est l'avion qui vous tractera dans les options "Glider" (planeur).
  • Lignes "KC10.acf" : C'est l'avion ravitailleur des options ravitaillement.
  • Ligne "B-52G NASA.acf" : C'est l'avion qui vous portera jusqu'à vous lâcher dans l'option "Drop" (Lancer de fusée)

Cadre other Aircraft :

Onglet Aircraft Selection:

fr : Sélection d'aéronefs

- N'oubliez pas de désactiver le plugin XSquawkBox si il est actif

- Permet de créer un trafic IA, donc de retrouver dans son environnement d'autres aéronefs

- Attention : Si vous utilisez l'IA, évitez de mettre des avions à plugins comme SASL dans votre dossier "Aircraft". C'est là qu'il ira les sélectionner et il risque d'y avoir conflit. Une petite astcue consisteà mette les avions à plugins dans un dossier "Aircraft Other" ajouté à la racine de X-Plane (ou apparenté) pour les enlever de cette sélection.

- L'AUTRE AVION VOUS SUIVRA PLUTÔT QUE DE SUIVRE L'ATC SI VOUS SÉLECTIONNEZ UNE ÉQUIPE ICI !

Si vous voulez que les autres avions cherchent à poursuivre le vôtre, il faut choisir une couleur pour son propre avion et mettre une autre couleur, la même à tous les autres.

.Pour continuer à voler, il faut bien choisir les autres avions. Plus rapides, c'est mieux car ils peuvent revenir plus rapidement. Non armés, c'est indispensable sinon ils te tirent dessus.

On peut choisir :

  • Le nombre d'avions souhaités (N+1, 1=celui que l'on pilote, 20 au maximum)
  • Un nombre de lignes de choix équivalent s'affiche et permet de choisir chaque modèle d'aéronef à sa guise dans son hangar
  • On peut choisir d'enregistrer sa liste d'avion dans le dossier Préférences d'X-Plane (X-Plane9\Output\preferences) en cochant la case "save all craft in preferences", ou laisser un choix aléatoire à chaque lancement en cochant la case "randomize craft each load".

Par contre, on ne peut pas pas décider ce qu'ils vont faire ensuite.

Il est préférable de mettre flight model per frame à 1 (dans Settings/Operations and Warnings) car cette opération est très gourmande en ressources.

Pour faciliter la rencontre, allez dans la carte locale où vous verrez chaque avion représenté par une silhouette de couleur différente. Vous pouvez configurer la position de chacun en sélectionnant son numéro en haut à droite de l'écran dans la combobox de Acft, histoire de provoquer une rencontre :

Voilà le résultat :

Les avions sont rapides, l'interception n'est pas évidente. Bonne chasse !

Attention, les turbulences de sillage et les collisions sont très bien simulées !

Mais ... par défaut, X-Plane 10 ne limite pas les catégories d'appareils pour les aérodromes.

Cela se définit dans le fichier apt.dat à deux niveaux, les portes (gates) et les flux d'arrivée/départ. Voici en exemple un extrait de l'apt.dat de l'aérodrome par défaut, KSEA :

1100 34C 11919 arrivals jets|turboprops|props 000359 341341 Arrival 34C
1100 34L 11919 arrivals jets|turboprops|props|helos 000359 341341 Arrival 34L
1100 34R 11919 arrivals heavy 000359 341341 Arrival Heavy Jets
1100 34R 11919 departures heavy|jets|turboprops|props 000359 341341 Departure 34R
1100 34L 11919 departures props|helos 000359 331331 GA Departure

Il faut renseigner ces données pour tous les aérodromes et pour l'instant ce n'est pas fait.

A.I. Files Your Aircraft

fr : L'ordinateur prend le contrôle de votre avion.

A.I. Controls Your Views

fr : L'ordinateur contrôle vos vues

Toggle Puff Smoke

fr : Active/désactive le fumigène

La sélection de cette option (accessible aussi en utilisant la touche X par défaut) provoquera une traînée de condensation derrière l'avion, même si l'avion n'en a pas en vrai.

Cycle/Reset 3-D Flight-Path

fr : Active/désactive la trace du vol en 3D

Cycle 3-D Flight Path :

Cette commande est également attribuée à la touche «o» par défaut.

- En cliquant dessus une fois, cela dessinera trois lignes qui "suivront" l'engin : une ligne noire du port en bout d'aile gauche, une blanche en bout d'aile droit, et une rose et noire la ligne au centre de l'avion. Ces lignes vont dessiner tout le chemin que vous avez parcouru depuis que l'avion a décollé, comme on le voit dans l'image ci-dessous.

En activant à nouveau cette trace (ou, bien sûr, avec la touche o) cela dessinera derrière l'avion des lignes verticales roses et noires du sol à la ligne médiane, comme le montre l'image suivante.

Cela peut être utile pour voir facilement sa trajectoire de vol.

En appuyant une troisième fois, cela remplace les lignes verticales par une barre semi-transparene, verticale, noire, comme le montre la capture d'écran ci-dessous.

Appuyer encore une fois sur la touche pour tout enlever.

Reset 3-D Flight Path  :

En appuyant sur ce bouton lorsque la trajectoire de vol est visible, cela l'efface et fait repartir une autre trajectoire à partir de ce point. Si on appuie sur ce bouton lorsque la trajectoire de vol est éteinte, cela n'aura aucun effet - ce qui veut dire que, si on réactive "Cycle 3-D Flight Path" plus tard, cela effacera toutes les trajectoires de retour vers la piste.

Toggle Replay Mode

fr : refait le vol pour l'analyser

Ce mode est le plus visuel car il permet de revoir son vol, de l'intérieur ou de l'extérieur de l'appareil, en marche avant ou arrière, au ralenti comme en accéléré.

Il peut être associé à la trace 3D.

Vous trouverez une liste d'avions disponibles pour X-Plane ici.