ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Checklister et Xchestlist

C'est un plugin destiné à afficher dans un coin de votre écran votre checklist tout le long du vol.

Snailup avait fait Checklister (àtélécharger ). Mais depuis fin 2013, comme il était compatible uniquement 32 bits, un autre programme par Sparker et uglyDwarf l'a remplacé en 64 bits : XChecklist.

Checklister :

Composants indispensables pour fonctionner

  • Votre version d'X-Plane bien sûr, à condition qu'elle soit en 32 bits pour Checklister, puis en 64 bits pour XChecklist.(Mise à jour 1.21 le 20.12.2016)
  • Le fichier Checklister avant 2013, puis Xchecklist depuis 2013, que vous venez de télécharger
  • Le fichier clist.txt, spécifique à chaque avion et que l'on met dans le dossier Aircraft/Son Avion d'X-Plane, là où se trouve le fichier avion.acf de cet avion.

Cliquer sur la version la plus récente, puis cliquer sur le menu Fichier/Télécharger pour avoir la totalité du dossier.

Installation

  • Dézippez le fichier correspondant et posez-le dans le dossier \\X-Plane\Resources\plugins.
  • Choisissez bien sûr le fichier correspondant à votre plateforme, c'est-à-dire Mac, Windows ou Linux.
  • Posez le fichier clist.txt dans le dossier de l'avion s'il existe. Vous en trouverez certains , et d'autres dans chaque avion quand ils sont livrés avec leur dossier.

Fonctionnement

Lancez votre version d'X-Plane et chargez votre avion. Une fenêtre va s'afficher.

- Si vous regrettez de l'avoir mise, vous pouvez toujours la fermer en cliquant sur une des croix des coins supérieurs. Mais elle se rechargera à chaque chargement d'avion si vous ne supprimez pas le fichier checklister dans le dossier des plugins.

-Cliquez sur le bouton Setup page 1, puis 2 avec l'ascenseur à droite).

- Translucent windows : rend la fenêtre translucide

- Let copilot help with checking : le copilote vous aide

- Enable Hotkey : activer le raccourci clavier (par le menu d'X-Plane : plugin/Plugin admin/Hotkey Admin)

- Show checklist when checklist exists : montre la checklist quand elle existe

- Attach to panel : fixe la fenêtre dans la position que vous voulez. Intéressant pour voler avec les tableaux de bord 2D, il bouge de haut en bas et inversement avec lui.

- Allow triggers : permet d'ignorer les commandes SW_SHOW qui peuvent être ennuyeuses si elle ne sont pas faites correctement.

- Hide Checklist in outside view : cache la fenêtre en vue extérieure

 

ATTENTION : Pour Checklister, tous les paramètres, y compris les raccourcis et la dernière position de la fenêtre, sont enregistrés dans le fichier Checklister.prf du menu \\X-Plane\Resources\preferences. Si le plugin pour une raison quelconque vous empêche de travailler, ne supprimez le Checklister.prf que lorsque X-Plane ne fonctionne pas !

- Si son dossier a le clist.txt, il s'affichera comme ça :

Vous n'avez plus qu'à cocher chaque étape de la liste et bon vol !

- Si le dossier n'a pas de clist.txt, il affichera la fenêtre avec "No Checklist available". Reportez-vous au paragraphe suivant.

Comment créer votre clist.txt

C'est un fichier texte, alors c'est là que cela devient intéressant ! Mais si vous voulez avoir une checklist qui fonctionne correctement, il faut appliquer certaines règles.

Vous pouvez toujours vous inspirer de clist.txt existants pour débuter, puis les personnaliser.

Pour l'afficher, il faut simplement :

  • qu'il soit présent dans le dossier de l'avion dont vous voulez vous servir avec Checklister
  • et qu'il s'appelle bien clist.txt quel que soit l'avion concerné.

Autrement dit, chaque avion doit avoir son propre fichier texte dans son propre dossier.

Il supporte 6 commandes différentes :

sw_checklist:displaytext{:menutext}
sw_item:displaytext{|shorttext}{:dataref{[num]}:{!<>|}refvalue}
sw_iteminfo:displaytext{|shorttext}{:dataref{[num]}:{!<>|}refvalue}
sw_itemvoid:random text here
sw_show:dataref:initvalue:triggervalue
sw_rcolsize:num

Ce qui est entre parenthèses n'est pas indispensable et sera coloré en marron par le suite.

Principe de base

Créez un fichier clist.txt vide et placez-le dans le dossier de votre avion.

Recopiez ces lignes :

sw_checklist:Before engine start
sw_item:Battery on
sw_item:Avionics on
sw_item:Set navlights on
sw_item:Set beacon on
sw_item:Brakes set

sauvegardez-les et chargez l'appareil.

Cette liste apparaitra dans la checklist, mais le  "copilote" ne pourra pas vous aider. Vous devrez faire toutes les vérifications manuellement.

Le copilote peut faire la checklist pour vous

Si vous le souhaitez, il faut ajouter certaines informations à votre script. Cela consiste à noter le dataref et la valeur que vous lui demandez, coché par le copilote. C'est un grand gain de temps !

Voilà ce que cela peut donner :

sw_checklist:Before engine start
sw_item:Battery on:sim/cockpit/electrical/battery_on:1
sw_item:Avionics on:sim/cockpit/electrical/avionics_on:1
sw_item:Set navlights on:sim/cockpit/electrical/nav_lights_on:1
sw_item:Set beacon on:sim/cockpit/electrical/beacon_lights_on:1
sw_item:Brakes on:sim/flightmodel/controls/parkbrake:1

Les cases qui correspondent à la bonne information seront automatiquement cochées à votre place. Une petite étoile signifie que l'item est contrôlé par le dataref.

La difficulté est de trouver le bon dataref à utiliser et quel chiffre lui attribuer.

Les commandes

Les items sont limités à 15 par liste, mais il n'y a pas de limitation du nombre de listes.

ATTENTION :

- Ne mettez pas de guillemets simples ou doubles, de deux points, de virgule, de égal, de signe copyright © et de & dans vos textes.

- Faites un retour chariot après la  dernière ligne si vous voulez voir celle-ci apparaitre.

1) sw_checklist:displaytext:menutext

C'est la plus simple, celle qui commence et nomme votre checklist.

displaytext : visible par l'utilisateur

menutext : raccourci direct dans le menu Plugins d'X-Plane.

Par exemple :

sw_checklist:Preflight Inspection
sw_item:..................
sw_item:.................
sw_checklist:Before Engine Start:<span style="color: rgb(153, 51, 0);">Before Engine Start</span> sw_item:............................ sw_item:.............................. 

Vous voyez que Before Engine Start est noté 2 fois. Cette deuxième fois fait apparaitre un menu dans Plugins qui vous permet d'aller directement dans la fenêtre que vous souhaitez (par exemple si votre avion a déjà son moteur en marche ou en cas d'urgence).

2) sw_item:displayname:dataref:refvalue

C'est la commande la plus importante. Elle permet de vous faire aider par le copilote.

displayname = Le texte visible par l'utilisateur. Utilisable avec le séparateur | .
dataref = la chaine correcte à utiliser pour que le copilote fasse ses vérifications.
refvalue = la  valeur de la dataref.

Vous trouverez la longue liste des datarefs ici.

Par exemple :

sw_item:Set brakes on 1:sim/flightmodel/controls/parkbrake:'''<span style="color: rgb(255, 0, 0);">></span>'''0 sw_item:Set brakes on 2:sim/flightmodel/controls/parkbrake:<span style="color: rgb(255, 0, 0);">'''!'''</span>0 sw_item:Fly on low altitude:sim/flightmodel/position/y_agl:'''<span style="color: rgb(255, 0, 0);"><</span>'''100 sw_item:Between 100 150kts:sim/flightmodel/position/indicated_airspeed:99'''<span style="color: rgb(255, 0, 0);">|</span>'''151 

Chaque ligne de la liste se compose de 2 à 4 parties, séparées par :
La dernière partie, appelée RefValue peut être utilisée pour 4 opérations différentes.

Les ordres sont ajoutés avant la valeur, à l'exception d'opérateurs intermédiaires qui doivent être au centre :
! veut dire PAS. La valeur de dataref actuelle ne devrait pas être le RefValue que vous avez spécifié.
> veut dire PLUS. La valeur de dataref actuelle devrait être plus grande que le RefValue.
< veut dire MOINS. La valeur de dataref actuelle devrait être plus petite que le RefValue.
| veut dire ENTRE. C'est le caractère "pipe" et il doit, contrairement aux 3 autres, se trouver e,ntre les 2 nombres, le plus petit nombre devant se trouver en premier.
Correct : sw_item: displayText: dataref: 2 | 4
Faux : sw_item: displayText: dataref: 4 | 2

Attention avec les décimales quand vous écrivez vos nombres. Par exemple :

Faux :sw_item:Brakes between 0 and 1:sim/flightmodel/controls/parkbrake:0|1

Il faut ajouter les décimales (jusqu'à 5) si vous voulez que ça marche :

Correct : sw_item:Brakes between 0 and 1:sim/flightmodel/controls/parkbrake:0.0|1.0

Le caractère "pipe" permet aussi d'aligner le texte affiché (displaytext) sur la droite.

Si vous mettez un "pipe" devant :

sw_item:Starter Switch<span style="color: rgb(255, 0, 0);">'''|'''</span>OFF:sim/cockpit/engine/ignition_on:0 sw_item:Battery Master'''<span style="color: rgb(255, 0, 0);">|</span>'''ON:sim/cockpit/electrical/battery_on:1 

Cela s'affichera :

[ ] Starter Switch         OFF

[ ] Battery Master        ON

3) sw_iteminfo:displayname:dataref:refvalue

Même chose que sw_item, mais les case ne peuvent pas être cochées. ce sont juste des informations pour l'apprentissage. Il peut être activé dans une version future du clist.txt.

4) sw_itemvoid:random text

Là, écrivez ce que vous voulez. Pas de case à cocher, il est utilisé pour les messages de bienvenue et infos diverses.

5) sw_show:dataref:initvalue:triggervalue

La commande est utilisée pour obliger à faire cette étape de la checklist.Si la fenêtre est cachée, elle se réaffichera.

Dataref = le dataref à lire et à réaliser

Initvalue = Le dataref doit avoir/passer cette valeur

Triggervalue = La valeur qui déclenche le sw_show

Par exemple :

sw_show:sim/flightmodel/position/indicated_airspeed:1:10
sw_show:sim/cockpit/misc/barometer_setting:29.92:29.90

Vous pouvez ajouter autant de sw_show que vous voulez. Mais attention à la cohérence, tous sont combinés pour faire l'affichage des fonctions de l'avion.

<u>Par exemple :</u>
sw_item:Navigation Lights|ON:sim/cockpit/electrical/nav_lights_on:1
sw_item:Taxi lights|ON:sim/cockpit/electrical/taxi_light_on:1
sw_item:Avionics|ON and SET:sim/cockpit/electrical/avionics_on:1
sw_item:Autopilot|SET and OFF:sim/cockpit/autopilot/autopilot_mode:0

Vous aurez les NAV, TAXI lights et avionique allumés et le pilote automatique éteint. Il faut donc vérifier que tout cela peut être enclenché en même temps !

Notes :

- Une valeur déclenché le reste jusqu'à ce qu'elle ait atteint la valeur initiale (initvalue)

- N'utilisez pas les signes !, <,>  et | avec les commandes sw_show

6) sw_rcolsize:num

Détermine la largeur de la colonne de droite. Celles qui est correcte affiche le texte quand vous écrivez une ligne avec sw_item:displaytext et un "pipe".

Cette commande est valable une seule fois dans tout votre texte. Par défaut, la taille est de 80 pixels.

Par exemple :

sw_checklist:Preflight Inspection Cessna 172SP

sw_rcolsize:80

sw_item:Parking Brake|SET:sim/flightmodel/controls/parkbrake:1

donnera :

[ ] Parking Brake       SET

et

sw_checklist:Preflight Inspection Cessna 172SP

sw_rcolsize:100

sw_item:Parking Brake|SET:sim/flightmodel/controls/parkbrake:1

donnera :

[ ] Parking Brake          SET

Note : Array position

Vous pourrez, pour respecter l'ordre de certaines opérations, utiliser des chiffres entre crochets comme dans la checklist de l'Embraer ERJ 140 :

sw_item:Ignition Eng2 Right|ON:sim/cockpit/engine/ignition_on[1]:3
sw_iteminfo:ENG2 Ground IDLE|N1 33%:sim/flightmodel/engine/ENGN_N1_[1]:13|34
sw_item:Ignition Eng1 Left|ON:sim/cockpit/engine/ignition_on[0]:3
sw_iteminfo:ENG1 Ground IDLE|N1 33%:sim/flightmodel/engine/ENGN_N1_[0]:13|34

Bons vols  !

(Certaines informations sont traduites du mode d'emploi de Checklister, inclus dans le zip téléchargé.)

Xchestlist :

Texte de Goofy, qui propose quelques checklists toutes faites sur ce lien.

La version 1.20 :

Un point de checklist est coché automatiquement par le copilote si la DataRef correspondante : (une valeur est un entier ou bien une valeur décimale)
- est égale à une valeur connue : sw_item: Texte | TEST:dataref:valeur
- est différente d'une valeur connue : sw_item: Texte | TEST:dataref:!valeur
- est supérieure à une valeur connue : sw_item: Texte | TEST:dataref:>valeur
- est inférieure à une valeur connue : sw_item: Texte | TEST:dataref:<valeur
- est comprise dans un intervalle de valeurs : sw_item: Texte | TEST:dataref:valeur_inférieure|valeur_supérieure

On peut faire également le test sur deux DataRefs. Dans ce cas le point de checklist est cochée automatiquement par le copilote si :
- les deux tests sont vrais simultanément : sw_item: Texte | TEST:(dataref1:valeur1)&&(dataref2:valeur2)
- au moins un des deux tests est vrai : sw_item: Texte | TEST:(dataref1:valeur1)||(dataref2:valeur2)

La version 1.21 :

Un point de checklist est coché automatiquement par le copilote si la valeur de la DataRef correspondante : (une valeur est un entier ou bien une valeur décimale)
- a augmenté : sw_item: Texte | TEST:dataref:+>changement
- a diminué : sw_item: Texte | TEST:dataref:-<changement
- a changé et peu importe dans quel sens : sw_item: Texte | TEST:dataref:><changement

Par exemple :

sw_item: Altimeter|SET QNH:sim/cockpit2/gauges/actuators/barometer_setting_in_hg_pilot:><0.01
auto-coche si on change la valeur du calage altimétrique d'au moins 0.01, peu importe si c'est en plus ou en moins.

sw_item: Cowl Flaps|INCRUISE:sim/cockpit2/engine/actuators/cowl_flap_ratio[0]:+>0.05
auto-coche si on augmente la valeur du Cowl Flap d'au moins 0.05.

sw_item: Cowl Flaps|INCRUISE:sim/cockpit2/engine/actuators/cowl_flap_ratio[0]:-<0.10
auto-coche si on diminue la valeur du Cowl Flap d'au moins 0.10.