ContribCliquez ici pour proposer des corrections ou des compléments pour cette page.
Anatomie du paysage

Comment est constitué le paysage dans X-Plane ?

Une explication rapide de Daniel_L :
Il y a deux types de fichiers de scènes, Base et Overlay. Base contient le mesh, avec ou sans textures photo. Overlay contient tout ce qu'on peut mettre par dessus, des objets, forêts, routes,...
On peut cumuler les Overlay mais un seul Base sera visible à la fois pour un endroit donné.
L'ordre est important car on peut voir tous les Overlay au dessus de Base mais si Base est dessus il cache tout le reste.

Voici deux façons de présenter les choses plus précisément. A vous de choisir celle avec laquelle vous comprendrez le mieux !

X-Plane brut et ses améliorations :

Texte adapté des explications de Glah Salamanthe dans ce sujet du forum x-plane.fr (mis à jour en 2019)

Le paysage dans X-Plane :

1a . X-Plane brut

X-Plane est livré avec :


Un fond de carte générique reconstitué :

X-Plane ne peut être livré avec le monde entier en images réelles, cela ferait trop de données; il utilise donc des données génériques (bibliothèque d'images : pour les curieux, se trouve dans –> Ressources –> default scenery) pour recréer un monde "plausible" : zones urbaines, zones agricoles, forêts, montagnes, déserts, steppes placés aux bons endroits mais non conformes avec la réalité


Des constructions placées en "autogen" :

Comme pour le fond de carte , X-Plane va "reconstituer" les répartitions des bâtiments sur la planète, en les plaçant conformément à leur distribution géographique ; zones industrielles, zones urbaines ou agricoles, mais là aussi ce ne sera pas l'exacte image de la réalité, de plus leur répartition a tendance a reproduire l'aspect "quadrillé" de villes et zones résidentielles américaines


Les scènes localisées :

Il s'agit (plus ou moins) de l'exacte reproduction (bâtiments, pistes) d'une région précise et limitée, généralement un aérodrome et son environnement direct. Dans X-Plane de base il y en a très peu de proposés : KSEA qui est très bien développé car c'est l'aérodrome de démonstration, plus une vingtaine de qualité très variable proposés par Aérosoft.
"Plus ou moins" : certaines scènes utilisent l'exacte reproduction des vrais bâtiments , à l'aide de photos de l'endroit plaquées sur des objets 3D; cela donne de superbes scènes mais d'une taille assez considérable. D'autre scènes dites de "brique lego"utilisent des bâtiments ressemblant à l'original, bâtiments qu'ils vont "piocher" dans les librairies disponibles . L'exactitude n'est pas tout à fait respectée, mais la taille de ces scènes est réduite au minimum .

1b . Les améliorations


Il est bien entendu possible (et souhaitable) d'améliorer grandement l'aspect graphique d'X-Plane, il est cependant indispensable de respecter certaines règles d'installation .
Quels sont les éléments qui peuvent compléter le paysage ?

  • un mesh (relief) amélioré, c'est à dire plus précis et détaillé qui va prendre le dessus sur le Mesh de base de X-Plane
  • des tuiles photos qui vont proposer l'imagerie réelle du sol.
  • des données générales : bâtiments réalistes, forêts, routes placés correctement sur une grande étendue.
  • des données spécifiques : scène d'aérodrome, scène des bâtiments d'une ville bien précise .

 

L'organisation des éléments du paysage

 

2a . L'organisation, généralités


Ces divers éléments doivent être organisés de manière bien précise dans le "Custom scenery" de façon à pouvoir être visibles dans vos scènes, mais ne pas empiéter sur d'autres éléments qui risqueraient de ne pas apparaître car "écrasé" par le premier.
De manière simplifiée , plus l'élément est "général" , plus il doit être "loin" dans le Customs scenery. Plus il est spécifique et détaillé, plus il doit être "haut" dans le Custom Scenery, de façon à se déposer "par dessus" les autres.
Cette organisation dépend du classement alphabétique du contenu de Custom Scenery.



2b. L'organisation en détail
 

  • A. Commençons par ce qui est vraiment , vraiment tout au fond … , mais qui n’est pas indispensable
Il s’agit d’un « mesh » (ou relief) amélioré proposé par « al pilot »
 
Ce mesh va remplacer le relief de base afin de proposer un relief comportant une meilleure définition .
Pour être «tout au fond» de Custom Scenery, il va devoir s’appeller «zzz_hd_global_scenery4»
 
  • B. Juste au dessus:
Vous pouvez par contre opter pour des «tuiles photos»
Ces «tuiles photo» sont des zones qui couvrent un trapèze d'1 latitude x 1 longitude . Elles vont plaquer sur le fond générique d'X-Plane (et donc le remplacer) une couverture photo (prise sur Google Earth, Bing,… ) qui va présenter l'exacte réalité de ce qui est sous vos pieds !
Elles intègrent leur propre Mesh (relief) qui peut être plus ou moins précis suivant les données d’altimétrie qu’on leur fournit lors de leur élaboration.
Elles existent avec une définition ou zoom (et donc une taille) variable (en zoom 16, une tuile photo va peser environ 2,5 Go. En zoom 17 pour du VFR, pas loin de 10 Go) .


On peut trouver ces tuiles sur le site suivant : http://zonephoto.x-plane.fr où elles n'existent qu'en Zoom 16.
On peut aussi les créer soi-même à l’aide de l’application «Ortho4XP» et définir ainsi un zoom plus élevé. Les tuiles obtenues avec Ortho4XP sont aussi plus récentes et de meilleure qualité concernant le traitement des routes de montagne et des plans d'eau.
Ces tuiles, devant être loin dans notre Custom Scenery doivent avoir leur nom qui commence par un «Z», par exemple :
«zPhotoXP +46+006 Ortho4XP 1.30 Genève EUR 17-19 23-10-18»

 

  • C. Par dessus encoreles données OSM (Open Sreet Map voir ci après ) .
Elles sont de 2 sortes possibles :
 
  • X-Europe de SimHeaven: Ces données sont issues d'un site contributif qui regroupe les coordonnées de très nombreuses informations géographiques (maisons, forêts, routes, lignes à haute tension,…), elles remplacent l’autogen de X-Plane (voir plus haut) et permettent à divers logiciels de reconstituer la vraie couverture en bâtiments d'une région spécifique ( bâtiments positionnés à leur vraie place !!) Attention : ces bâtiments n'ont pas le vrai aspect du bâtiment original mais ils en respectent l'exact emplacement .
Elles couvrent l’ensemble de l’Europe, voire d’autres régions du monde …
Pour l’Europe, on peut télécharger «X-Europe 2"
Pour que cet élément soit assez profond dans Custom Scenery on peut l’appeler «W simHeaven_X-Europe-2-scenery» . Ainsi nommé, il sera déposé par dessus les tuiles photos

ou (Attention , utiliser ou l'un ou l'autre)
  • YOverlay : Selon le même principe que X-Europe de Simheaven , les overlay (qui ont plus ou moins le même effet que X-Europe) peuvent être réalisés directement avec l'application "Ortho4XP". Ortho4XP va alors directement les nommer : "yOrtho4XP_Overlays" de façon à en faciliter le classement

 

  • D. Enfin tout au dessus , les scènes que vous aurez pêché ici et là (Noms de "A" à "V")


Vous trouverez de très nombreuses scènes sur les sites suivants :
http://xpfr.org
http://forums.x-plane.org/?app=downloads
ainsi que sur d'autres sites.

Ces scènes peuvent s’appeler par exemple :
«FR LFML MarseilleProvence_V11»
En commençant avec un nom supérieur à « W », elles pourront à leur tour se déposer par dessus les données de SimHeaven ou des YOverlay.
Petite astuce : pour retrouver facilement mes scènes spécifiques , j'ai opté de les renommer de la manière suivante :"Code ISO du PaysCode OACI du terrain spécifiqueNom du Lieu-dit - Date de modification "
par exemple :

"CHLSTSSt Stephan - 30 04 2017 "



Pour compléter ces scènes, il faut parfois des librairies …
Finalement les librairies
Nombreux auteurs, afin de ne pas grossir en taille leurs scénarios font appel à des libraries (ou collections) d'objets existants : leur scénario n'a pas besoin de contenir l'objet souhaité en son entier, il fait juste appel à cet objet situé dans une librairie . Corollaire : il faut que cette librairie soit présente dans votre Custom scenery pour que l'objet puisse s'afficher correctement .
Ces librairies n’ont pas besoin d'avoir un nom spécifique : n’étant pas des scènes elles n’ont pas de priorité à devoir définir par rapport à d’autres éléments de Custom Scenery .
"OpenSceneryX" : la plus connue et la plus sollicitée
"ruscenery"
"R2_Library"
"flags_of_the_world" : pour des drapeaux flottant au vent

Pour les scènes qui nécessitent des librairies, elles sont la plupart du temps signalées sur la page de téléchargement : faites y donc attention

 

Remarques :


1. A propos de «Scenery_packs.ini»


«Scenery_pack.ini» est un fichier text qui se trouve dans le dossier «Custom Scenery», il est sensé indiquer à X-Plane dans quel ordre charger les divers éléments du Custom Scenery.
Malheureusement son fonctionnement laisse à désirer :
Si, à sa première utilisation , il se construit par rapport à l’ordre alphabétique des éléments qui constituent votre Custom Scenery, il a ceci d'embêtant que tout nouvel élément introduit dans Custom Scenery après une première utilisation se place AU-DESSUS de tous les autres, quel que soit son nom et son type (tuile photo, scène,…)!
Si vous glissez une tuile photo, bien que s'appellant "z…quelque chose" elle va se placer tout en haut de votre « Scenery_packs.ini» et donc tout écraser ce qui est à la même place géographique: tous les terrains situés sur cette tuile seront "absents"
D'où la nécessité de devoir rééditer ton Scenery_packs.ini pour tout réorganiser !
Quand vous avez jusqu'à 50 scènes ça va !
A plus de 1000, on oublie !

La première fois que X-Plane est lancé, Scenery_packs.ini n'ayant à ce moment là aucune référence, il se construit en suivant le classement alphabétique du contenu de Custom Scenery !
C'est ce principe que j'utilise : en détruisant Scenery_packs.ini à chaque lancement, je force sa reconstruction alphabétique. Et comme mon Custom scenery est bien organisé la reconstruction (qui est très rapide) est faite correctement .


2. A propos de «Global Airports»


«Global Airports» est un dossier qui se trouve dans «Custom Scenery». C'est une collection de plus de 35'000 terrains plus ou moins bien modélisés (certains en 3D, d'autres avec juste une piste) proposée par Laminar.
Malheureusement, ce dossier s'appelant "Global… " il sera placé avant tous les "I" et suivant dans Custom Scenery. Ainsi la scène "IT LIMW (Aosta) 2014" sera "écrasée" par celle se trouvant dans Global Airports (et peut-être de mauvaise qualité) . D'où la nécessité de le renommer en "VGlobal Airports" afin qu'il se place après toutes les scènes spécifiques !
(Attention, ne pas oublier de lui redonner son vrai nom avant toute mise à jour de X-Plane, faute de quoi l'installeur de X-Plane vous en téléchargera un tout nouveau tout beau tout neuf !)
 

 

Les applications utilisées pour créer tout ça :

On les trouve dans les chapitres du Wiki correspondant aux créations de scènes  ("créer pour X-plane").

A utiliser seulement quand on a bien compris les points précédents et qu'on veut retravailler les scénarios.

a) "World Editor (WED)" et "Overlay Editor" : 2 applications pour "éditer" des scènes existantes ou "créer" de nouvelles (WED est l'application officielle)
Il faut auparavant créer les bâtiments de sa future scène dans "Blender", AC3D, "SketchUp" ou tout autre logiciel de création 3D.
b) "g2xpl" : pour créer des "tuiles" photos à partir de Google Earth , Bing ou d'autres
c) "OSM2XP" ou "World2XPlane" pour créer les couvertures réalistes en bâtiments .

Pour ces logiciels il faut d'abord aller télécharger les données géographiques des endroits à créer, ci par exemple : http://www.geofabrik.de.

Les données OSM et W2XPL

Si les données génériques d’X-Plane (autogen) respectent de manière générale la géographie des lieux (zone rurale, zone industrielle, zone à forte ou faible densité d’habitation), elles n’en respectent pas l’exact positionnement. De plus, les habitations sont placées « à l’américaine » : maisonnettes alignées au cordeau le long des routes, comme on peut le voir dans les séries TV américaines
« World2XP » (et les données déjà réalisées sur le site de Simheaven) va remplacer l’autogen d’X-Plane et le remplacer par des bâtiments placés au bon endroit
(attention, les bâtiments de Simheaven sont un peu moins « joli » que ceux de l’autogen : c’est donc un choix : jolis ou bien placés)
Le choix dans les diverses versions de données sur SimHeaven :
world-models l’indispensable librairie d’objets pour les données W2XPL
à choix :
W2xp Europe couvre l’Europe avec des données OSM . Dans les régions où les données du site OSM sont insuffisantes et où l’on risque d’avoir des zones sans bâtiments, cette version permet à l’autogen d’X-Plane de faire apparaître ses bâtiments.
W2xp Europe_osm pour les puristes : Seules les données OSM seront affichées. vous n’aurez que des bâtiments bien placés. Mais dans les régions où le site OSM n’a pas d’informations , vous vous retrouverez dans X-Plane avec un territoire « plat » et seules les images des toits des maisons si vous volez avec des tuiles photos
W2xp Europe_mix conseillé. Fonctionnement mixte : dans un rectangle allant du sud de la France au nord de l’Allemagne et dans lequel les données OSM sont riches, on ne fonctionne qu’en mode Europe_osm. Sorti de cette zone, là où les données OSM sont plus pauvres on fonctionne en mode dans lequel l’autogen d’X-Plane peut s’afficher en partie
puis :
W2xp Europe_net à utiliser uniquement avec les tuiles réalisées sous « Ortho4XP ».
Les tuiles photos « Ortho4XP » n’intègrent pas de routes, voies ferrées, lignes à haute tension,…
Pour obtenir ces éléments, on peut :
• soit lors de la réalisation de la tuile avec l’application « Ortho4XP » créer un fichier « overlay » qui contiendra ces données .
• soit utiliser le fichier W2XP Europe_net qui contiendra lui aussi les mêmes données
VFR-Landmarks est un complément qui permet d’ajouter des châteaux, des usines, des églises, des tours, des éoliennes,…
Forests remplace la couverture végétale d’X-Plane par une version plus précise

Les différentes couches :

On peut aussi voir les choses autrement, comme un empilement de plusieurs couches, ordonnées de bas en haut, qui vont constituer la vue finale.

Le mesh :

C'est un maillage de triangles qui constituent le relief de base en respectant les différentes altitudes.

L'image du sol est "reconstituée" à l'aide d'une base de données d'image permettant de simuler les diverses régions du globe : zone agricole, urbaine, déserts, montagnes ...

Il existe 2 sortes de meshes :

- Celui par défaut, qui fait partie du X-Plane de base

- Le mesh HD, maillage plus fin et plus précis, que l'on peut télécharger chez AltpilotX :

Avantage : Son intérêt principal (maillage du relief plus précis) se voit surtout dans les zones au relief marqué.

Le deuxième intérêt c'est d'avoir une affectation des types de terrain (villes, zones industrielles, champs, forêts,...) plus précis.

Inconvénient : demande plus de ressources à l'ordinateur

Les objets autogen :

Ce sont juste des objets calculés d'après les descriptions données dans X-Plane, et qui sont ceux affichés par défaut.

Cela fait aussi partie du X-Plane de base. Si les immeubles sont de très belle facture avec moult détails, ils sont aussi placés de manière plus ou moins aléatoire. X-Plane sait où se trouvent les zones urbaines de faible ou de forte densité, les zones rurales,… . Il va donc là aussi "reconstituer" les agglomérations. Mais le placement des bâtiments va se faire "à l'américaine" sans respecter l' emplacement réel : dans les zones résidentielles, les maisons seront alignées les unes à côté des autres, le long de la route, comme on peut le voir dans les séries policières actuelles (NCIS, Bones,…).

Les scènes photoréalistes (ou textures photo ou scènes photo) :

Elles se trouvent sur les sites Zone Photo et X-Italy.

Elles intègrent le mesh + les textures orthophotos issues d'imagerie aériennes ou satellites plaquées au-dessus.

Elles peuvent être générées avec le mesh par défaut ou celui d'AltpilotX. Ces scènes intègrent le mesh qui a servi de base à leur génération.

Elles permettent (à l'aide de données Google Earth ou Virtual Earth) de remplacer le fond générique par les vraies photos de l'endroit survolé. Chaque "tuile" couvre un "carré" d'une longitude X une latitude et intègrent leur propre mesh, indépendant du mesh d'origine de X-Plane. Ces scènes photoréalistes sont réalisées à l'aide du logiciel G2XPL . Ce logiciel permet de varier la précision des images obtenues avec comme corollaire une taille plus ou moins importante. Sur SimHeaven, on trouve des tuiles en zoom 16 (2,5 GO la tuile) ou en zoom 17 (8,5 Go la tuile ) !!! On a même des tuiles de zones restreintes (aéroport) en zoom 18 !!

Les fichiers OSM :

Ce sont des objets 3D (bâtiments, arbres ...) positionnés sur le relief, d'après les données d'Openstreetmap, données cadastrales libres de droit.

Des logiciels tels que "OSM2XP" ou "W2XP" vont "reconstituer" les bâtiments des zones traitées.

Avantage : elles sont plus personnalisées que les objets autogen et placés correctement par rapport à la réalité

Inconvénients :

- la couverture OSM est assez irrégulière : s'agissant d'un produit "Open Source" qui dépend du bon vouloir des participants, certaines zones sont bien documentées, d'autres moins.

- les informations sont bonnes en plan, mais souvent il n'y a rien en élévation, pas de hauteur ni de nombre d'étages ni d'informations d'aspect pour la plus grande partie des éléments.

Les scènes :

Ils proposent des aéroports avec leurs bâtiments et le recalage des pistes, ainsi que d'autres bâtiments 3D comme des ponts, villes ... modélisés et personnalisés.

Voir la page "Liste de scènes" pour en trouver.

Construction :

Avec X-Plane 9 :

Le fait de mettre des ZonePhotos couvre et efface les autogen automatiquement.

Avec X-Plane 10 :

Il faut regarder sur les sites ZonePhoto et SimHeaven, il y a différentes possibilités, avec ou sans autogen.